Select Page

Les béatitudes de l’Apocalypse

Les béatitudes de l’Apocalypse

Grain de sel

Apocalypse 1.3

Heureux celui qui lit, et ceux qui écoutent les paroles de cette prophétie, et qui gardent les choses qui y sont écrites; car le temps est proche.

Le terme béatitude veut dire « chemin du bonheur total ». Dans les Évangiles, nous trouvons les béatitudes de notre Seigneur Jésus et vous avez bien compris que Jésus a donné cet enseignement pour montrer à l’homme le seul chemin du bonheur total. Certains seront surpris d’apprendre que ce qui se trouve dans l’Apocalypse est écrit pour notre bonheur total ! Sept étant le chiffre de la perfection, vous comprenez que ce qui nous attend, c’est un bonheur parfait. Les événements douloureux de l’Apocalypse ne sont pas pour les chrétiens, mais pour ceux qui auront refusé le salut. Jésus viendra enlever son Église avant que les calamités de la Grande Tribulation ne fondent sur cette terre qui rejette le Christ…

1. « Heureux celui qui lit et ceux qui écoutent les paroles de la prophétie et gardent ce qui s’y trouve écrit. » (Apocalypse 1.3)
Lire, c’est prendre connaissance des paroles de l’Apocalypse et s’instruire ; écouter, c’est chercher à comprendre pour en tenir compte ; garder les paroles, c’est les prendre à cœur et les mettre en pratique dans le présent et dans l’avenir. Certains parlent des temps apocalyptiques comme d’une période de terreur : c’est vrai pour ceux qui ont rejeté le Seigneur, mais pour le peuple de Dieu, ce sont des temps de bonheur qui nous attendent, à condition de mettre en pratique sa Parole. Montrons à notre Sauveur que nous l’attendons !

2. « Heureux dès à présent les morts qui meurent dans le Seigneur. » (Apocalypse 14.13)
Ceux qui meurent sauvés sont déjà heureux pour l’éternité, malgré les calamités survenant sur la terre. Ils se reposent, donc ils ne font rien… pas même pour les vivants… Inutile de compter sur leur aide. Se reposer, c’est être vivant, c’est jouir de la satisfaction après des efforts et des souffrances. Nous nous reposons après avoir travaillé, donc tant que nous sommes vivants, travaillons de notre mieux pour Dieu.

3. « Heureux celui qui veille, et qui garde ses vêtements… » (Apocalypse 16.15)
Un enfant de Dieu doit veiller sur sa propre vie. En effet, nous courons des risques, et nos adversaires seraient heureux de nous voir chuter. Un enfant de Dieu doit se garder pur, alors que notre monde est de plus en plus corrompu. Nous finissons par nous habituer à ce qui est impur : il nous faut donc l’aide de l’Esprit Saint et la fidélité à la Parole pour garder notre cœur et notre témoignage dans la sainteté de Dieu.

4. « Heureux ceux qui sont invités au festin des noces de l’Agneau. » (Apocalypse 19.9)
L’enfant de Dieu est appelé par Jésus au festin de l’Agneau. Là haut dans le ciel, nous connaîtrons la plus grande et la plus glorieuse fête d’accueil que l’on puisse imaginer. Elle aura lieu spécialement pour nous et elle sera préparée par notre Seigneur. Il nous demande de nous réjouir en espérance. Le cœur de l’enfant de Dieu n’est plus tourné vers son passé, mais vers cette espérance glorieuse, et chaque jour, nous devons nous rappeler que nous sommes attendus à ce grand festin.

5. « Heureux et saints sont ceux qui ont part à la première résurrection ! La seconde mort (l’enfer) n’a pas de pouvoir sur eux, mais ils seront prêtres de Dieu et de Christ et ils régneront avec lui pendant mille ans. » (Apocalypse 20.6)
Il n’y a aucune condamnation pour ceux qui sont sauvés, il n’y aura même pas un reproche ! Nous sommes saints grâce au sang du Christ, qui non seulement nous lave de nos péchés, mais nous rend justes et purs aux yeux de Dieu. Ni l’enfer, ni le diable ne peuvent avoir de pouvoir sur nous. Et notre Sauveur sera si heureux de partager sa victoire avec nous qu’il nous fera régner avec lui durant le millénium.

6. « Heureux celui qui garde les paroles de la prophétie de ce livre ! » (Apocalypse 22.7)
L’Apocalypse, par ses prédictions, doit contribuer à notre bonheur. Ce livre n’est pas écrit pour nous effrayer, mais pour nous montrer la grandeur du salut de Dieu. Tant de terribles catastrophes se préparent pour notre monde ! Notre génération est de plus en plus inquiète, mais celui qui est sauvé échappera à ces malheurs pour se retrouver dans la gloire céleste. Jésus est venu pour nous sauver de la colère à venir.

7. « Heureux ceux qui observent ses commandements, afin d’avoir droit à l’arbre de vie, et d’entrer par les portes dans la ville (la Nouvelle Jérusalem). » (Apocalypse 22.14)
Les commandements du Seigneur nous paraissent quelquefois difficiles, les épreuves sont dures à supporter, mais si nous cherchons à obéir à la Parole du Seigneur dans l’amour de son nom et dans l’espérance de la gloire éternelle, nous serons heureux de pratiquer avec joie tous les commandements de notre Seigneur. Nous nous souvenons facilement des promesses, mais dans cette dernière béatitude, le Seigneur nous rappelle ses commandements. Ils peuvent provoquer des combats et des souffrances, mais souvenons-nous de la perspective de nous retrouver éternellement dans cette cité, la Nouvelle Jérusalem, aux rues pavées d’or, où il n’y aura plus de pleurs, ni de souffrances, ni même de ténèbres. Oh, que cela nous pousse à obéir avec joie aux ordres de notre bien-aimé Sauveur !

Avec l’apôtre Jean, après avoir entendu ces sept béatitudes, écrions-nous de tout notre être :  « Amen ! Viens, Seigneur Jésus ! »

5 Commentaires

  1. Amen! Viens Seigneur Jésus ! Je te demande pardon Seigneur Jésus et permet-moi de traverser cette route avec sérénité. Merci

    Réponse
    • Seigneur, j’ai fait du tord à mes enfants . Je crois que mes enfants ont peur de ma réaction comme moi j’en avais,peur envers mon père . Ils ont peur de m’exprimer leur colère et leurs sentiment au plus profond d’eux. Je crois que ma fille souffre beaucoup de moi . J’aimerai les accueillir sans jugement . Je prie qu’ils se portent bien . Je pense que ma fille ou mon garçon ont ri longtemps pour ne pas montré leur colère et leur tristesse envers moi. J’ai fait du tord à leur père respectif comme si j’avais fait à eux aussi .

      Réponse
  2. Seigneur , je me suis posée la question suivante ? Pourquoi je voulais un enfant à tout prix ? C’est pour être aimer . Mais j’avais de l’affection à lui donner et j’en recevais tellement. Mais on ne pas vivre grossesse sans permission du père ,

    Réponse
  3. Seigneur , prenez soin de mon fils adorée ainsi que de ma fille . Mon William et ma Sarah ce sont mes amours. Merci Amen.

    Réponse
  4. Seigneur , aide-mooi car j’ai de la difficulté de jour en jour … J’ai besoin de votre miséricorde et de votre grace pour survivre. Pardonner mes offenses mais j’ai tant besoin de votre aide .

    Réponse

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *