Select Page

1 Jean 4.15

1 Jean 4.15

1 Jean 4.15
Quiconque confessera que Jésus est le Fils de Dieu, Dieu demeure en lui, et lui en Dieu.

Dieu a tant aimé le monde qu’Il a donné Son Fils unique afin que quiconque croit en Lui ne périsse pas mais qu’il ait la vie éternelle. Tel est l’exposé le plus sommaire de notre espérance. C’est ici la grande promesse faite à l’humanité. Le salut et la réconciliation s’obtiennent exclusivement au Nom de Jésus-Christ. Pour éponger l’immense dette relative à nos péchés, seul le sacrifice consenti à la croix a été agréé. Maintenant, le sang de Christ purifie de tout péché.

L’homme peut bien regimber, se débattre tant qu’il le souhaite, il ne pourra pourtant jamais contourner la croix. Oui, sa délivrance en dépend directement. S’il reçoit le témoignage de Jésus, le voici purifié et libre de toute condamnation. Si l’homme le refuse, il reste dans la boue, dans ses iniquités, et la colère de Dieu demeure sur lui. En somme, chacun doit impérativement le comprendre, nul ne vient au Père que par le Fils.

À présent, que revient-il à l’homme de contester, de combattre, de faire la guerre à Dieu? Ce faisant, il est comme le pot de terre qui se rebelle contre le potier. Oui, assurément, s’élever contre la volonté de Dieu est une véritable folie. Pourtant, semble-t-il, le monde ne l’aperçoit pas. Avec orgueil et détermination, il combat âprement le témoignage du Fils de Dieu. Même, il emploie toute sa vigueur pour repousser l’Évangile de la gloire de Christ. C’est un fait, sans complexe ni remords, il se moque de l’Oeuvre accomplie au Calvaire et la tourne en dérision. Aujourd’hui, le monde ne sent absolument pas la nécessité d’un Sauveur. Après tout, s’il estime être riche et sage, de quoi aurait-il besoin d’être sauvé? L’avons-nous remarqué, l’homme pense être tellement au-dessus de tout cela, de toutes ces histoires d’un autre âge. Pour lui, ce ne sont que des fables pour les faibles d’esprit, une béquille pour se donner du courage tout au plus. L’éventualité même que le message de la croix puisse être vrai apparaît à l’homme comme une pure folie.

Quant à nous, prenons garde à ne pas nous associer au nombre des incrédules. Plutôt, craignons Dieu, croyons Sa Parole et soumettons-nous à Sa volonté. N’en doutons pas, le jugement de ce monde viendra. C’est pourquoi, pour nous, obéissons! Gardons précieusement la parole du Seigneur Jésus. Indéniablement, c’est notre richesse et notre plus grand trésor!

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *