Select Page

Marc 11.25-26

Marc 11.25-26

Marc 11.25-26
Mais quand vous vous présenterez pour faire votre prière, si vous avez quelque chose contre quelqu’un, pardonnez-lui, afin que votre Père qui est dans les cieux vous pardonne aussi vos offenses. Que si vous ne pardonnez pas, votre Père qui est dans les cieux ne vous pardonnera pas non plus vos offenses.

Sans nul doute, il est des situations où le pardon semble difficile, voire impossible, à accorder. Nous ne pouvons le nier, des circonstances existent où, humainement parlant, offrir le pardon parait totalement hors de portée. Peut-être un lecteur, ou une lectrice, est-il confronté à cette difficulté. N’est-ce pas un lourd fardeau à porter? La rancœur et la haine ne rendent-elles pas le cœur totalement dur et insensible? Pourquoi porter cette peine? Pourquoi, en plus d’avoir été blessé, notre cœur devrait-il maintenant devenir amer? Non, il ne peut en être ainsi! Il n’est pas concevable que ces racines d’amertume ne croissent davantage! D’ailleurs, l’ordre nous est donné de pardonner. Autrement, le Père ne nous accordera pas non plus le pardon. Quel avertissement solennel!

Certes, nous le savons bien, ce ne sont pas des broutilles que notre Dieu consent à nous pardonner. Au prix du sang de Son Fils, nos nombreux péchés sont pardonnés. Le réalisons-nous vraiment? Bien que nous soyons de grands pécheurs devant Lui, le Père a donné Son Fils pour que nous vivions par Lui. Ceci est loin d’être peu de choses, nous en sommes tous et toutes convaincus! Pourrions-nous raisonnablement refuser de pardonner à notre tour? Non, bien entendu. Chacun peut le comprendre. Pourtant, bien qu’il en ait le désir, quelqu’un ne trouve peut-être simplement pas ni la force ni le courage de le faire. Qui pourrait l’en blâmer? Naturellement, la chose est loin d’être aisée.

C’est pourquoi, n’hésitons pas, faisons appel au Seigneur. N’est-Il pas en mesure de nous secourir? Rappelons-nous cette parole du Christ Jésus: « Venez à moi vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous soulagerai. » Pourquoi ne pas répondre à cet Appel si généreux? L’occasion nous en est donnée! La grâce du Seigneur nous suffit, n’est-ce pas? Faisons-Lui seulement confiance et suivons-Le fidèlement. N’en doutons pas, Il nous rendra capable de pardonner, de pardonner réellement!

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *