Select Page

Josué 23.14

Josué 23.14

Josué 23.14
Et voici, je m’en vais aujourd’hui par le chemin de toute la terre; reconnaissez donc de tout votre cœur et de toute votre âme, qu’il n’est pas tombé un seul mot de toutes les bonnes paroles que l’Éternel votre Dieu a prononcées sur vous; tout s’est accompli pour vous; il n’en est pas tombé un seul mot.

Non, Dieu n’est pas un homme pour mentir. Ce que Sa bouche a prononcé, Il l’exécute toujours! Son conseil s’accomplit quoi qu’il arrive. En Dieu ne se trouve ni changement ni ombre de variation. À la différence, de ce qui se fait sous le soleil, les positions du Seigneur ne fluctuent pas au gré des saisons et des vents. Non, Sa Parole a de la valeur, elle est ferme et digne d’une confiance absolue.

Il va sans dire que l’homme trouve un réel repos à se reposer sur Lui. Étonnamment, il s’obstine néanmoins à rejeter ce précieux soutien. Même, il le méprise autant que possible. Bien volontiers, il reçoit la parole des sages de ce siècle, qui pourtant ne sont que d’hier et ne savent rien, mais refuse d’obéir à la voix de l’Ancien des jours. Evidemment, c’est une folie. Ici, il n’y a ni paix ni stabilité. Malheureusement, l’homme qui écoute l’homme finira immanquablement par être recouvert de confusion. Quelle fin tragique!

Maintenant, il est encore temps de se raviser. Oui, aujourd’hui, Dieu fait grâce à celui qui cesse de s’obstiner à mal faire, au pécheur repentant. Cette porte demeure ouverte, seulement nul ne sait jusqu’à quand. En somme, l’heure est grave, d’une minute à l’autre l’échéance peut arriver. Désormais, écoutons, écoutons attentivement ce que dit Dieu. Aucune de Ses bonnes paroles ne tombera jamais. Et que de belles choses n’a-t-Il pas prononcées! Le Souverain a parlé d’amour, de pardon, de réconciliation, de salut, de vie éternelle. Christ en est l’Émissaire. Il est venu annoncer de bonnes nouvelles à l’humanité. Reconnaissons combien Sa voix est douce et Ses paroles pleines de charme! Ceux qui les reçoivent héritent des précieuses promesses de Dieu. Et pour cause, ceux-là sont dorénavant associés à Christ, l’unique Héritier.

Sans conteste, cette perspective, cette espérance, est tellement plus glorieuse que le simulacre de bonheur que le monde prétend offrir! Le moment de choisir est venu à présent. Qui allons-nous honorer de notre foi? Sera-ce Dieu, et Sa Parole éprouvée, ou l’homme mortel, et sa parole trompeuse?

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *