Select Page

Esaïe 43.1-2

Esaïe 43.1-2

Esaïe 43.1-2
Maintenant, ainsi a dit l’Éternel, celui qui t’a créé, ô Jacob! celui qui t’a formé, ô Israël! ne crains point, car je t’ai racheté; je t’ai appelé par ton nom, tu es à moi. Quand tu traverseras les eaux, je serai avec toi; et les fleuves, ils ne te submergeront point. Quand tu passeras par le feu, tu n’en seras pas brûlé, et la flamme ne te consumera pas.

Nous sommes rachetés! Oui, notre Dieu nous a rachetés! Assurément, si nous le savons, notre bonheur ne peut être augmenté d’aucune façon. Voici, notre âme a de la valeur aux yeux du Seigneur. Quelle douce pensée, n’est-ce pas? Savons-nous quelle grande rançon a été payée pour nous arracher, comme des tisons hors du feu, à la condamnation que nous méritions? Il en coûtât rien de moins que le précieux sang du Fils de Dieu. Là, au mont du Calvaire, Dieu a signalé toute l’étendue de Son Amour pour l’humanité. Qui peut en saisir toute la portée? Qui est celui qui saura déclarer quelle en est la largeur, la longueur, la profondeur et la hauteur? Certainement, demeurant en Jésus-Christ, nous pouvons vivre heureux et contentés.

Quelqu’un peut-être est-il sceptique? « Et si jamais le Seigneur se ravisait? », s’interroge peut-être un de nos lecteurs? Sans doute, cette pensée ne manque-t-elle pas de nous effleurer, notamment lorsque vient le temps de l’épreuve. Pourtant, soyons-en certains, cette suggestion est sans aucun fondement. Après avoir concédé un si grand prix pour nous faire Siens, se pourrait-il que le Seigneur en vienne maintenant à nous abandonner au milieu du chemin? Chacun en convient, ceci n’aurait absolument aucun sens.

Dieu est fidèle. Dieu est amour. C’est pourquoi, le cœur résolu, résistons sans ménagement à ces calomnies. Ce ne sont que des mensonges destinés à nous faire douter et à troubler nos cœurs. Écoutons plutôt ce que dit Dieu à Son peuple: « Quand tu traverseras les eaux, je serai avec toi; et les fleuves, ils ne te submergeront point. Quand tu passeras par le feu, tu n’en seras pas brûlé, et la flamme ne te consumera pas. » Voici la vérité! Voici les paroles sur lesquelles il faut prendre appui! Oui, sans hésitation et sans crainte, nous pouvons abandonner entre les mains du bon Berger tout ce que nous appelons nôtre. Nous sommes à Lui et, même dans la vallée de l’ombre de la mort, Il nous fera marcher en sécurité!

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *