Select Page

Ecclésiaste 4.9-10

Ecclésiaste 4.9-10

Ecclésiaste 4.9-10
Deux valent mieux qu’un; parce qu’il y a pour eux un bon salaire de leur travail. Car s’ils tombent, l’un peut relever l’autre; mais malheur à celui qui est seul, et qui tombe, et n’a personne pour le relever.

Qui peut subsister s’il demeure seul? Qui pourrait vivre une marche victorieuse tout seul? Personne, assurément. Pour preuve, la Bible enseigne que c’est ensemble qu’il nous faut croître dans la grâce et la connaissance du Fils de Dieu. C’est également ensemble que nous devons procéder à la fraction du pain et prendre part à la coupe du Seigneur. Véritablement, nous sommes tous des membres du même Corps. Sans conteste, il n’y a qu’un seul Seigneur qui est la Tête de Son Eglise.

Etant isolés, qui nous relèvera si nous tombons? Etant isolés, envers qui exercerions-nous l’ardente charité fraternelle que nous devons manifester? Ne nous leurrons pas, la vie chrétienne ne peut se vivre en solitaire. Sans aucun doute, nous sommes en dangers et vulnérables si nous nous privons de la communion fraternelle. N’est-ce pas précisément là que l’Éternel a ordonné la bénédiction, et la vie à toujours? Il est certain que ceux qui sont démunis et sans soutien pour mener le combat de la foi sont des proies de choix pour l’adversaire. Nous ne pouvons pas nous permettre de courir ce risque!

Il est vrai, il n’est pas toujours facile de se supporter les uns les autres et de vivre en communauté. Il y a des règles de vie et une certaine discipline à avoir. Mais après tout, Jésus-Christ n’est-Il pas notre Maître et nous Ses disciples? S’Il nous associe à Son troupeau, nous ne pouvons pas exiger de rester en retrait. Celui qui se tient à l’écart recherche ce qui lui plaît; il conteste contre toute sagesse. Assurément, nous ne voulons pas être de ce nombre! Que le Seigneur, dans Sa grâce, nous en garde!

Non, ne présumons pas de nos forces. Non, nous ne pouvons absolument pas nous suffire à nous-mêmes. Dieu nous a donné une famille. Ne la quittons pas! Plutôt, apprenons à la connaître et à l’aimer! Certainement, nous y serons accueillis et nous goûterons ensemble la bénédiction du Seigneur!

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *