Select Page

1 Timothée 2.8

1 Timothée 2.8

1 Timothée 2.8
Je veux donc que les hommes prient en tout lieu, levant des mains pures, sans colère et sans contestation […].

Revêtus de la justice du Seigneur Jésus, l’accès auprès du Père ne nous est plus défendu, nous pouvons approcher sans crainte. Revêtus de Christ, rien ne peut s’opposer à ce que nous fassions requête à notre Dieu. Quel privilège incomparable! Si nous demeurons en Christ, et que Ses paroles demeurent en nous, nous pourrons demander tout ce que nous voudrons, et il nous sera fait. N’est-ce pas dans notre intérêt, dans celui de nos familles et de nos amis, de rester dans cette position? La Parole de Dieu est sans équivoque, la prière du juste a une grande efficace.

Néanmoins, rester vigilant et persévérant dans ce domaine est loin d’être chose aisée. Chacun en fait sans doute l’expérience. La fatigue, la lassitude, le découragement, les tiraillements de la chair ou encore les bruits de ce monde tendent à nous éloigner de la présence de Dieu. Pourtant, nous le savons, c’est ici que nous trouverons la force et les ressources pour faire face aux tentations. C’est là que nous pourrons nous décharger de tous nos fardeaux et faire part au Seigneur de nos difficultés. C’est auprès de Lui que nous pourrons demander grâce pour nos familles et intercéder pour nos bien-aimés. C’est une évidence, nous ne pouvons nous passer de venir à la source d’eau vive pour en être rafraîchis.

Sans doute, la prière passe pour être rébarbative, mais y a-t-il là quelque chose qui soit étonnant? Ne sait-on pas que l’adversaire s’évertue à empêcher l’homme d’avoir contact avec son Dieu? Certes, il aura atteint son objectif s’il parvient à le détourner de la prière! Puisque nous n’ignorons pas ses desseins, ne le laissons pas avoir le dessus sur nous. Oui, avec assurance, proclamons-le avec le psalmiste: « M’approcher de mon Dieu, c’est mon bien. »

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *