Select Page

Psaumes 32.5

Psaumes 32.5

Psaumes 32.5
Je t’ai fait connaître mon péché, et je ne t’ai point caché mon iniquité. J’ai dit: Je confesserai mes transgressions à l’Éternel; et tu as ôté la peine de mon péché. (Sélah.)

Nulle créature n’est cachée devant Dieu. Oui, toutes choses sont nues et entièrement découvertes devant Lui. Après tout, puisque personne n’échappe à Son regard, à quoi bon tenter de Lui camoufler ses fautes? Quelqu’un duperait-il vraiment Celui qui sait tout? Admettons-le, cela n’a aucun sens, c’est une peine perdue. Evidemment, qui s’aventure sur ce sentier terminera sa route dans une impasse.

Pourtant, c’est le propre de l’homme que d’agir ainsi. Par toutes sortes de ruses et de subterfuges, il essaie de dissimuler ses manquements. En cela, c’est sûr, il ne ménage pas ses efforts! Bien que son cœur soit rempli de méchanceté, sauver les apparences est tout ce qui lui importe. Il faut que le dehors de la coupe et du plat soit nets, il faut absolument donner l’illusion d’une justice indiscutable. En réalité, dès le commencement, nous apercevons que ce fut la voie de l’homme. Adam, notre plus ancien parent, l’a empruntée le premier. Après sa chute, il a cherché à couvrir sa nudité par le moyen d’une ceinture de feuilles de figuier. Quant à nous, toutes nos bonnes œuvres ne sont-elles pas autant de « feuilles de figuier » destinées à cacher la misère?

Non, le mensonge ni l’hypocrisie ne nous mettront jamais à l’abri. Ce n’est qu’une fuite en avant, ce n’est que reporter un problème à plus tard. Néanmoins, tôt ou tard, tous devront faire face à leurs responsabilités. C’est une certitude, Dieu demandera des comptes. Aussi, nous ferions bien d’être honnêtes dès maintenant. Indiscutablement, nous avons tout à y gagner. Il y a une grande et belle promesse pour l’homme intègre qui parle selon la vérité. Celui qui cache ses transgressions ne prospère pas mais celui qui les avoue, et les délaisse, obtiendra miséricorde. Quelle parole extraordinaire!

Aujourd’hui, si quelqu’un se repent de ses péchés, si quelqu’un les confesse à Dieu, il y a véritablement de l’espoir. Autrefois, le Seigneur a revêtu Adam, et sa femme, d’habits de peau afin que leur nudité ne paraisse pas. À présent, Dieu revêt ceux qui viennent à Lui de la justice de Son Fils, notre Seigneur Jésus, afin de couvrir notre misère spirituelle. Jusqu’à cette heure, Sa grâce perdure encore. N’abusons pas plus longtemps de Sa patience! Répondons à l’Appel du Seigneur, Il ôtera la peine de notre péché et nous revêtira d’un vêtement de justice!

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *