Select Page

Osée 6.1

Osée 6.1

Osée 6.1
Venez, retournons à l’Éternel! Car il a déchiré, mais il nous guérira; il a frappé, mais il bandera nos plaies. Il nous rendra la vie dans deux jours.

Retournons à l’Éternel! Non, que rien ne nous en empêche, ni la séduction du péché pas plus que la voix de l’adversaire qui invite à l’indépendance! En y cédant, nous ferions une erreur, la plus grande des erreurs! Et pour cause, Dieu nous aime! Les déchirures et les douleurs de la vie n’épargnent personne, c’est sûr. Tous en sont un jour frappés. Fort probablement, diverses épreuves nous ont-elles déjà fait souffrir au cours du chemin. Peut-être y en a-t-il parmi nos lecteurs qui souffrent encore aujourd’hui. Oui, c’est possible. Cependant, ne cédons pas à la tentation. Non, ne prenons pas occasion de ces afflictions, si rudes soient-elles, pour se retirer du Seigneur et cesser de faire confiance à Dieu.

La vie du croyant n’est pas un long fleuve tranquille, nous ne le découvrons pas. Il n’y a qu’à considérer la vie de Job pour s’en convaincre. Il est vrai, nous ne comprenons pas nécessairement la raison des situations que nous traversons, et nous voici humiliés. Seulement, en toute honnêteté, sans cette humiliation, aurions-nous vraiment le cœur enclin à nous confier en Dieu, à nous attendre à Lui? Sans ces luttes, goûterions-nous à la fidélité de Dieu, apprendrions-nous vraiment à Le connaître? Incontestablement, sans difficulté sur la route, la tentation serait grande de prendre appui sur le bras de la chair. Alors, bien vite, sans même s’en rendre compte, nous nous enflerions d’orgueil jusqu’à nous glorifier nous-mêmes.

N’en doutons pas, Dieu est bon et sait parfaitement de quoi nous avons besoin. Qui pourrait remettre en cause Son Amour? La preuve en est évidente: Il a donné Son Fils, Christ notre Seigneur! Par Amour pour nous, Il L’a envoyé afin de chercher et de sauver ce qui était perdu. Non, ne perdons pas courage. Surtout, ne mesurons pas l’intensité de l’Amour que Dieu nous porte à hauteur du bien-être que nous ressentons en cette présente vie. Indéniablement, nous ferions fausse route, et immanquablement la déception finirait par remplir nos cœurs. Evidemment, l’Amour de Dieu nous dépasse. Ses plans s’inscrivent dans une perspective d’éternité dont nous pouvons à peine discerner les contours. Désormais, cessons de tergiverser, vivons simplement de foi. Persévérons à suivre le Berger tous les jours, quelles que soient les circonstances, bonnes ou mauvaises!

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *