Sélectionner une page

Hébreux 1.1-3

Hébreux 1.1-3

Hébreux 1.1-3
Dieu ayant autrefois parlé à nos pères, à plusieurs reprises et en diverses manières, par les prophètes, Nous a parlé en ces derniers temps par son Fils, qu’il a établi héritier de toutes choses; par lequel aussi il a fait le monde; Et qui, étant la splendeur de sa gloire et l’empreinte de sa personne, et soutenant toutes choses par sa parole puissante, ayant opéré par lui-même la purification de nos péchés, s’est assis à la droite de la Majesté divine dans les lieux très hauts […].

Les Écritures rendent témoignage de Jésus-Christ. Les prophètes ont annoncé Sa venue, Sa passion ou encore Sa résurrection. En outre, de nombreux passages de l’Ancien Testament préfigurent ces mêmes événements. L’objectif étant, sans nul doute, que nos cœurs soient préparés à recevoir l’Envoyé de Dieu, à Le reconnaître lorsqu’Il viendrait. C’est par Lui que toutes les prophéties bibliques trouvent leur accomplissement. La parole des prophètes est semblable à une lampe qui brillait dans un lieu sombre. Aujourd’hui, la véritable lumière a paru et elle éclaire tout homme!

Oui, le Fils a paru et c’est par Lui que Dieu nous a parlé en ces derniers jours. Voici les paroles du Père à propos du Seigneur Jésus: « Celui-ci est mon Fils Bien-Aimé en qui j’ai mis toute mon affection. Ecoutez-Le! » Serions-nous rebelles à cet ordre? N’écouterions-nous pas Celui qui nous parle du ciel? Que Dieu nous garde d’endurcir notre cœur pour agir ainsi! Soumettons-nous promptement au Christ et obéissons-Lui! Il est la Parole faite chair. Nous pouvons nous reposer sur Lui avec une entière confiance. Certainement, le Seigneur nous fait connaître le Père et nous amène vers Lui. Jésus est le bon Berger.

Est-ce vraiment surprenant que tout dans ce monde soit contraire à ceux qui veulent vivre pieusement en Lui? Non, bien entendu. L’adversaire connaît bien que Jésus est l’Oint de Dieu et qu’Il ouvre la voie du salut pour les hommes. Ne soyons pas étonnés, il tentera par tous moyens de nous détourner de Lui. C’est pourquoi, redoublons de prudence et gardons précieusement les paroles du Sauveur dans nos cœurs.

Envers et contre tout, Prenons courage! Écoutons la voix du Fils et marchons avec la certitude que la grâce de Dieu en laquelle nous sommes est la véritable!

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *