Select Page

Daniel 6.20

Daniel 6.20

Daniel 6.20
Et comme il approchait de la fosse, il appela Daniel d’une voix triste. Le roi prit la parole, et dit à Daniel: Daniel, serviteur du Dieu vivant, ton Dieu, que tu sers sans cesse, a-t-il pu te délivrer des lions?

Ne nous y trompons pas, notre Dieu domine toutes les circonstances! C’est pourquoi, au milieu de l’affliction, ne prêtons pas attention aux vociférations des adversaires qui ricanent avec délectation en disant: « Où est ton Dieu? » Sans doute pensent-ils nous chagriner par ces railleries. Seulement, nous connaissons une chose qu’ils ignorent: notre Dieu est fidèle. Aussi, nous brandissons le bouclier de la foi et voici, tous les traits enflammés du malin sont éteints. C’est ici notre victoire sur le monde, nous croyons que Dieu est pour nous! Forts d’une telle assurance, même les plus épaisses ténèbres ne sauraient nous envelopper. Non, puisque le témoignage de Christ est en nous, la lumière de la vie continuera de nous éclairer sans jamais discontinuer. Le Seigneur Jésus n’a-t-Il pas promis aux Siens qu’Il serait avec eux tous les jours jusqu’à la fin du monde?

En définitive, au lieu que l’épreuve nous desserve et nous éloigne de Dieu, nous remarquons que c’est précisément le contraire qui se produit. Elle ne fait que renforcer notre foi en ce qu’elle rend Sa fidélité toujours plus évidente. C’est un fait, personne ne l’ignore, la marche chrétienne ne va pas sans douleur. Luttes au dehors et craintes au dedans, telle est indiscutablement l’expérience partagée par les myriades qui suivent fidèlement le Christ. Néanmoins, ils ne s’épouvantent pas plus qu’ils ne permettent à leur cœur de se remplir d’effroi. Mais, calmement et sereinement, ils déclarent: « Tout est bien. Soit que nous vivions, soit que nous mourions, nous sommes au Seigneur. »

Oui, pour ce temps et pour l’éternité, nous sommes à Lui. Quel incomparable repos!

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *