Sélectionner une page

Psaumes 127.1

Psaumes 127.1

Psaumes 127.1
Cantique de Maaloth, de Salomon. Si l’Éternel ne bâtit la maison, ceux qui la bâtissent travaillent en vain. Si l’Éternel ne garde la ville, celui qui la garde veille en vain.

Naturellement, les hommes aspirent à la stabilité, à ce que leur habitation repose sur de saines fondations. Néanmoins, ce désir se heurte à un grand écueil. Ceux-là même qui soupirent après la sécurité sont aussi ceux qui prétendent fièrement être sans Dieu ni foi. Quel surprenant paradoxe!

À présent, sans se soucier du conseil du Souverain, ils conduisent leur vie tambour battant. Insouciants, ils accumulent projet sur projet comme si demain leur appartenait. Pourtant, en réalité, leurs jours sont comptés. Dans l’absolu, leur vie n’est rien moins qu’un souffle dans la main de Dieu. Manifestement, ces hommes n’en ont pas conscience. Malheureusement, ils l’apprendront à leurs dépens lorsque la tempête surviendra. Alors, il ne restera rien de leurs ouvrages, tout sera irrémédiablement ruiné. Par expérience, ils le sauront: si l’Éternel ne bâtit la maison, ceux qui la bâtissent travaillent en vain.

Quant aux fidèles qui craignent Dieu, ils savent pertinemment que tout sera bien pour eux. Pour l’heure, ils ne portent nullement envie aux méchants. Ils ne s’y trompent guère, ils ne se laissent pas abuser par leur apparente prospérité. Certes, leur situation professionnelle est aujourd’hui florissante, leur vie de famille épanouie, et leur santé visiblement de fer. Toutefois, en dépit de leur évidente réussite, l’essentiel fait cruellement défaut: l’appui indispensable du Seigneur. L’issue ne fait aucun doute, au bout du compte, la confusion les couvrira.

Indiscutablement, les bien-aimés connaissent également les turbulences de la vie. Les flots impétueux ne les épargnent pas, au contraire. Pourtant, malgré tout, ils demeurent sereins: leur maison tiendra bon. Et pour cause, ils ont sagement construit sur le Roc. Ils gardent scrupuleusement la Parole de Dieu. Christ l’a assuré: le ciel et la terre passeront mais Ses paroles ne passeront point. Telle est la précieuse garantie du peuple croyant. Que le soleil brille ou que les éléments soient déchaînés, il ne chancelle pas, la paix de Jésus ne le quitte jamais. Trésor inestimable!

Et nous, sur quoi avons-nous bâti?

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *