Select Page

Psaumes 126.5-6

Psaumes 126.5-6

Psaumes 126.5-6
Ceux qui sèment avec larmes, moissonneront avec chants de triomphe. Celui qui porte la semence pour la répandre, marche en pleurant; mais il reviendra en chantant de joie, quand il portera ses gerbes.

Le Seigneur Jésus l’a affirmé: « La moisson est grande, mais il y a peu d’ouvriers. » Bien sûr, devant l’ampleur de la tâche à accomplir, bien des fois il y aurait sans doute de quoi baisser les bras. Davantage encore, lorsqu’en dépit de beaucoup de labeur, d’investissement, et de fatigue, les résultats escomptés ne sont malheureusement pas au rendez-vous. Quoi qu’on en dise, l’expérience laisse un goût amer, celle de l’échec.

On aimerait tant voir sa famille, ses amis, ses collègues trouver la paix en Jésus. On aimerait tant fructifier à Dieu, être les témoins du Christ jusqu’aux extrémités de la terre. Néanmoins, dans la pratique, il semble que ce ne soit pas si simple. À présent, il faut composer avec toutes sortes de difficultés et d’imprévus auxquels se joignent, à l’évidence, nos propres défaillances. Manifestement, le défi est grand autant que difficile, ambitieux autant qu’exigeant! Un simple coup d’œil aux épîtres de l’apôtre Paul suffit pour s’en convaincre. En les parcourant, impossible de ne pas être frappé par le nombre d’afflictions, de dangers, de luttes, de privations, et autres douleurs qu’il a du supporter dans le cadre de sa mission.

Pourtant, rien ne l’arrêtait. Envers et contre tout, il ne perdait jamais de vue son objectif suprême. La seule chose qui lui importait était d’achever sa course avec joie et le ministère reçu du Seigneur Jésus. Quelle persévérance hors du commun! Alors que nous lisons les lettres de l’illustre Paul, nous finissons par découvrir son précieux secret. Voici, il s’appuyait continuellement sur son Sauveur. Même, il lui fut dit: « Ma grâce te suffit; car ma force s’accomplit dans la faiblesse. » Aussi, faisant fi de ses douleurs, il ne cessait d’annoncer la bonne nouvelle de la grâce de Dieu.

Aujourd’hui, encouragé et consolé par ce modèle de patience et de foi, le temps est venu pour le peuple fidèle de reprendre joyeusement son travail. Le Seigneur n’a pas changé, Il soutient encore Ses serviteurs. Dans les détresses et face à l’adversité, Il est là, avec eux. Ne renonçons pas, ne ménageons pas nos efforts. Prenons la mesure de l’enjeu, la vie d’âmes humaines en dépend. Comme Paul autrefois, courons vers le but et, sans cesse, clamons le salut en Christ, rendons témoignage à la vérité!

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *