Sélectionner une page

Maltraitance et occultisme

Maltraitance et occultisme

« Si donc quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature; les choses vieilles sont passées; voici, toutes choses sont devenues nouvelles. »
2 Corinthiens 5.17

J’avais onze ans quand ma grand-mère est venue me chercher à l’orphelinat.

J’étais fou de joie, mais hélas, le rêve a rapidement viré au cauchemar.

En effet, ma grand-mère (qui pratiquait l’occultisme) me traitait comme un esclave. Je ne compte pas le nombre de fois où j’ai été battu, où elle m’a mis un couteau sur la gorge. Elle me faisait si peur que je n’osais même pas lui demander un bout de pain. Je n’allais que rarement à l’école et je devais faire des travaux très durs.

À douze ans, j’ai appris que ma mère était morte plus de dix ans avant. Personne ne m’avait rien dit. Écœuré, j’ai redoublé de haine envers ma grand-mère. Les années ont passé. Je ne pensais qu’à une chose : m’enfuir dès que j’aurais dix-huit ans. Et c’est ce que j’ai fait.

Mais je n’avais pas un sou et je ne savais rien faire. J’ai donc vécu dans la rue pendant sept ans, comme un clochard, faisant les quatre-cents coups pour pouvoir survivre. Je ne faisais confiance à personne et j’ai plongé à mon tour dans l’occultisme. Je suis devenu de plus en plus méchant.

Et puis un jour, je me suis dit : « Il faut que je m’en sorte. » Je suis allé dans un foyer. L’ancien occupant de ma chambre avait laissé ses affaires, dont une Bible. Il est revenu le soir et m’a demandé : « Sais-tu qu’un jour, tu devras te présenter devant le Seigneur et lui rendre des comptes ? » Moi qui prétendais n’avoir peur de rien, je me suis mis à trembler comme une feuille.

Le lendemain, je suis allé à l’église de cet homme et on a prié pour moi, et le jour suivant, j’ai trouvé du travail ! Un vrai miracle ! Et pourtant, pendant l’année suivante, je ne me suis plus intéressé à Dieu et j’ai continué à pratiquer l’occultisme.

Enfin, un jour, j’ai dit au Seigneur : « Si tu me donnes un logement, j’irai à l’église. » Il fallait une quantité de papiers administratifs ; je n’en avais aucun, et pourtant, la personne de l’agence m’a immédiatement tendu les clés de mon futur logement ! Nouveau miracle !

Cette fois, j’étais convaincu. Je suis allé à l’église, j’ai ouvert mon cœur au Seigneur et tout a changé. J’ai connu une douceur, une joie, une paix dont je n’avais aucune idée auparavant. J’ai décidé d’obéir à la Bible, Parole de Dieu, et j’ai découvert que c’était là le secret de la joie. Cela frappait tous ceux qui m’entouraient !

Le Seigneur a tout reconstruit dans ma vie et je pourrais remplir un livre de toutes les belles choses qu’il a faites pour moi !

[Témoignage de Pascal]


Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *