Select Page

Tu es ma sentinelle

Tu es ma sentinelle

« Et quoi que vous fassiez, faites-le de bon coeur, comme pour le Seigneur, et non pour les hommes; Sachant que vous recevrez du Seigneur la récompense de l’héritage, car vous servez Christ le Seigneur. »
Colossiens 3.23-24

Michèle était infirmière.

Elle sentait un vide en elle, mais où trouver Dieu ? À l’hôpital, il y avait des calendriers « La bonne Semence » avec un court message quotidien. Tous les jours, elle conservait le feuillet détachable et le ramenait chez elle.

Lorsque son frère et sa belle-sœur ont eu de gros soucis, Michèle a été très perturbée par leur situation dramatique. L’une de ses amies lui a offert une Bible. Michèle l’a lue tous les jours, et lorsque son amie lui a proposé de l’accompagner à l’église évangélique, Michèle était prête à rencontrer le Seigneur, si bien qu’elle s’est convertie rapidement.

Ensuite, de belles expériences ont fortifié sa foi : elle a été délivrée instantanément de l’envie de fumer et guérie d’un torticolis récidivant.

Chaque jour, elle priait le Seigneur de ne pas faire d’erreurs à l’hôpital, par exemple en administrant les médicaments. Elle priait aussi pendant les temps morts, dès qu’elle avait une minute !

Au fil des années, Dieu l’a souvent encouragée dans les moments difficiles. Un lundi matin, il y a eu trois décès dans son service. Michèle n’en pouvait plus, mais en mettant la clé dans la serrure de sa voiture pour rentrer chez elle, le Seigneur lui a fait comprendre qu’il était content d’elle, et elle s’est sentie réconfortée.

Un autre jour de découragement, il lui a dit doucement : « Tu es ma sentinelle. »

Un soir, une grande femme guindée s’est écriée, au moment où Michèle lui donnait sa chemise de nuit : « Vous êtes mon sauveur ! »

« Non, madame, a répondu Michèle, le Sauveur, c’est Jésus ! » Et elle lui a chanté doucement : « Sur le chemin va sans peur, car Jésus est devant toi, il veut être ton Sauveur, oh suis-le, oh suis-le par la foi ! » Elle a appris que cette dame était morte peu après.

Ainsi, au fil des années, elle s’est efforcée d’être la fidèle sentinelle du Seigneur, et maintenant qu’elle est en retraite, elle continue à le servir à la colonie de vacances de son église, qui est pour elle un endroit béni. Elle est infirmière, elle y fait le ménage et la cuisine… Pour elle, peu importe ce qu’on lui demande, du moment qu’elle peut servir son Dieu !

[Témoignage de Michèle]


Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *