Select Page

Ephésiens 6.16

Ephésiens 6.16

Ephésiens 6.16
Prenant, par-dessus tout, le bouclier de la foi, par le moyen duquel vous pourrez éteindre tous les traits enflammés du malin.

Si notre foi s’appuie sur la vérité, n’est-elle pas un bouclier? Soyons assurés que nul ne peut combattre la vérité! L’adversaire pourrait-il nous troubler par ses mensonges si la vérité est dans notre cœur? Non, bien entendu. Certes, notre Dieu ne peut mentir. Nous sommes en sûreté si nous nous assurons sur Sa Parole. Qui pourrait nous plonger dans la confusion? Personne! Ce que Dieu dit, Il l’accomplit. Quelle grande assurance pour qui espère en Lui!

Chacun reconnaîtra qu’il est d’une importance capitale d’être nourri par les Écritures. Autrement, il ne fait aucun doute que nous courrons un grand danger. Qui nous garantira de l’erreur si nous ne connaissons pas la vérité? Ne nous leurrons pas, nous devenons des proies faciles si nous ignorons la pensée de Christ. Tel un lion rugissant, le diable rôde et cherche qui se laissera dévorer. Pour échapper à cette triste fin, il n’y a qu’une seule solution! Il nous faut connaître la vérité. Jésus-Christ n’a-t-Il pas dit: « Vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous rendra libres »? Prendrions-nous à la légère la Parole du Seigneur? Bien mal nous en prenne!

En ce monde pourtant, force est de constater que tout nous pousse à mépriser la Parole de Dieu, à nous détourner de Son conseil. Les distractions et les occupations sont si nombreuses que nous ne trouvons plus le temps pour nous nourrir des paroles qui sortent de la bouche de Dieu. Quel grand malheur! N’est-ce pas le bien de nos âmes que nous sacrifions ainsi? Certainement, le Seigneur Jésus est Celui qui libère. Sans conteste, il est Celui par lequel Dieu nous fait triompher. Par conséquent, si nous ne Le connaissons pas, où sera notre victoire?

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *