Select Page

Apocalypse 3.20

Apocalypse 3.20

Apocalypse 3.20
Voici, je me tiens à la porte, et je frappe; si quelqu’un entend ma voix et m’ouvre la porte, j’entrerai chez lui, et je souperai avec lui, et lui avec moi.

Qui sont ceux qui souffrent de solitude? Sachez-le, il y a une bonne nouvelle pour vous! Oui, il est une Personne qui désire vivement combler le vide de votre cœur: Jésus-Christ! Quel grand honneur, n’est-ce pas? Le Fils de Dieu Lui-même vient vers nous et nous propose Sa compagnie. Qui pourrait raisonnablement décliner une telle invitation? Ne serait-ce pas une folie? N’offenserions-nous pas gravement le Seigneur en déclinant Son Appel pourtant désintéressé et plein d’amour? Oui, sans nul doute.

Quelqu’un a écrit un jour que tous les hommes ont au fond de leur cœur un vide en forme de Dieu. C’est un fait, personne ne peut nous offrir un réel contentement sinon le Seigneur. Personne ne peut nous offrir la Paix véritable sinon le Seigneur. Bien que notre monde soit ultra-connecté, combien sont ceux qui demeurent néanmoins désespérément seuls? Sans doute bien plus que nous ne pourrions l’imaginer. Rien n’y fait, l’homme a beau s’évertuer à trouver de nouvelles occupations pour tromper sa solitude et ses angoisses, il demeure toujours insatisfait. Le vide de son cœur ne se comble jamais.

Pourquoi ne pas écouter la voix de Celui qui parle du haut des cieux? Pourquoi ne pas ouvrir la porte à Celui qui frappe? Qui peut dire combien de temps Il frappera encore? Réfléchissons, ne voulons-nous pas goûter à la joie de Son exquise présence? Ne voulons-nous pas entendre les paroles pleines de grâce qui sortent de Sa bouche? Priverions-nous nos âmes d’un bonheur si grand? Non, ne soyons pas insensés! Ne tardons plus, ouvrons la porte, c’est aujourd’hui le jour du salut! Demain, l’invitation aura peut-être expirée. Serions-nous prêts à prendre ce risque?

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *