Sélectionner une page

Apocalypse 15.3

Apocalypse 15.3

Apocalypse 15.3
Et ils chantaient le cantique de Moïse, serviteur de Dieu, et le cantique de l’Agneau, en disant: Tes œuvres sont grandes et admirables, ô Seigneur Dieu Tout-Puissant! Tes voies sont justes et véritables, ô Roi des saints!

Bien entendu, les pensées de Dieu sont bien au-dessus des nôtres. Nul n’est capable de sonder Son intelligence. Tout de même, rien ne limite Sa puissance infinie: Ses desseins s’accomplissent invariablement. Aussi, dès le commencement, le Seigneur connaît l’aboutissement de tout ce qu’Il entreprend. Quand à l’homme, à moins que l’Oeuvre de Dieu ne lui soit révélée, il ne peut l’entendre. Emprisonné, cloisonné, par les frontières de son entendement, elle lui échappe, impossible de la saisir! Pire, elle lui semble une véritable folie.

Par exemple, considérons attentivement l’Oeuvre du salut. Dieu a donné Son Fils. Christ a souffert la mort de la croix. Il a aboli le péché et obtenu une rédemption éternelle. Désormais, Il est devenu l’Auteur d’un salut éternel et amène à la perfection quiconque Lui obéit. Seulement, si le bras de l’Éternel n’est pas révélé, qui l’apercevra? De toute évidence, le sage du présent siècle n’y parvient pas. Au contraire, il s’évertue à combattre la doctrine du Seigneur avec véhémence, et autant qu’il le peut. Est-ce plus aisé au riche? Nullement, ses trésors ne peuvent jamais acheter la connaissance de la vérité nécessaire au salut. D’ailleurs, le Seigneur affirme qu’il est plus facile à un chameau d’entrer par le trou d’une aiguille, qu’à un riche d’entrer dans le royaume de Dieu! Ainsi, l’un est enflé à cause de sa connaissance, l’autre s’enorgueillit à cause des biens qu’il a accumulées. Le fait est bien connu: Dieu fait grâce aux humbles mais résiste aux orgueilleux.

Pourtant, l’homme a besoin d’être éclairé. Il a tant besoin de voir briller la splendeur de l’Évangile de la gloire de Christ. Autrement, en dépit de ses lumineux artifices, il est et restera toujours dans le noir. C’est pourquoi, pour nous, renonçons à toute folle présomption. Plutôt, délaissons ces haillons pour nous revêtir d’un habit tellement plus noble: celui de l’humilité. Après tout, nous ne sommes que d’hier, et nous ne savons rien. Maintenant, prenons le parti de marcher fidèlement derrière le Seigneur. Oui, apprenons tout de Lui. Alors, nous cheminerons en pleine lumière. Sans conteste, toutes nos perspectives changeront. Dorénavant, nos yeux et nos oreilles ne seront plus empêchés. Nous verrons et nous entendrons! Sans tarder, à notre tour, nous rejoindrons les myriades qui célèbrent et adorent. Oui, nous nous associerons aux bienheureux en disant: « Tes œuvres sont grandes et admirables, ô Seigneur Dieu Tout-Puissant! Tes voies sont justes et véritables, ô Roi des saints! »

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *