Select Page

2 Corinthiens 5.6-8

2 Corinthiens 5.6-8

2 Corinthiens 5.6-8
Nous sommes donc toujours pleins de confiance, et nous savons que pendant que nous habitons dans ce corps, nous sommes éloignés du Seigneur. (Car nous marchons par la foi, et non par la vue.) Mais nous sommes pleins de confiance, et nous aimons mieux quitter ce corps, et demeurer auprès du Seigneur.

Les disciples du Seigneur Jésus sont toujours contents et pleins de confiance. Quelqu’un peut-être s’étonne de ce bonheur, de cette capacité à se satisfaire de chaque situation. D’où vient cette assurance? D’où viennent cette tranquillité d’esprit et cette allégresse que rien ne semble pouvoir troubler? Evidemment, il y a une réponse et c’est avec joie que nous la partagerons maintenant avec nos lecteurs.

Voici, nous connaissons que nous avons tout pleinement en Christ, notre Seigneur. Nous recevons Ses paroles et nous leur prêtons foi. Alors, par expérience, nous constatons qu’Il suffit effectivement à tous nos besoins. Oui, véritablement, Sa grâce nous suffit. Comprenons-le, le Seigneur nous donne une garantie non seulement pour le temps présent mais également pour l’éternité. Pourquoi se mettre en peine de quoi que ce soit? Pour qui vit de foi, même l’aiguillon de la mort disparaît. Après tout, quitter ce corps revient simplement à rejoindre le Seigneur pour demeurer auprès de Lui à jamais. Quelle heureuse perspective!

Néanmoins, il parait tout à fait évident que la mesure de notre joie est directement corrélée au degré de connaissance que nous avons de Jésus-Christ. Qui le contestera? Cela tombe sous le sens, on ne peut faire confiance à une personne que nous ne connaissons pas. Il serait insensé d’accorder crédit à un inconnu sans savoir s’il en est digne ou non. C’est pourquoi, il est primordial d’étudier la Parole de Dieu. Cet exercice revêt même une importance capitale! Ne nous y trompons pas, ce n’est que de cette manière que nous découvrirons qui est le Seigneur, ce qu’Il a fait, ce qu’Il a dit et ce qu’Il attend de nous.

Les expériences d’autrui, si belles soient-elles, ne peuvent nous servir pas plus que leur connaissance du Seigneur. Non, il faut que nous la possédions personnellement! Alors, sans aucune hésitation, nous nous reposerons sur Lui. Dorénavant, plus aucun obstacle, plus aucun doute ni aucune réticence ne pourra nous en empêcher. Certainement, la foi vient de ce qu’on entend et ce que l’on entend vient de la Parole de Dieu.

Le Sauveur merveilleux se présente aux hommes, Il les convainc de Son amour et de Ses charitables intentions envers eux. Son précieux témoignage nous a été confié. Qu’en ferons-nous?

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *