Select Page

1 Chroniques 16.34-35

1 Chroniques 16.34-35

1 Chroniques 16.34-35
Célébrez l’Éternel, car il est bon, car sa miséricorde demeure à toujours! Dites: Sauve-nous, Dieu de notre salut! Rassemble-nous, et nous retire d’entre les nations, afin que nous célébrions ton saint nom, et que nous nous glorifiions dans tes louanges.

La délivrance qu’on attend de l’homme n’est-elle pas vaine? Notre semblable, pécheur comme nous, pourrait-il véritablement nous sauver? N’est-ce pas une grande illusion? C’est une certitude, le salut ne se trouve pas dans le monde. Comment pourrait-il en être autrement? N’est-il pas entièrement plongé dans le mal? Ses conducteurs ne sont-ils pas aveugles? Ceux qui prétendent nous conduire au bonheur ne sont-ils pas les mêmes qui nient le Père et le Fils? Par conséquent, qu’avons-nous à en attendre? Pourquoi les suivre sur le chemin de perdition? Si quelqu’un prétend nous conduire au salut au mépris de l’Oeuvre accomplie par Jésus-Christ à la croix, nous pouvons avoir l’absolue certitude qu’il s’agit d’un discours trompeur. Nul ne vient au Père que par Moi a dit le Seigneur. Ne nous écartons ni à droite ni à gauche de cette déclaration!

Certainement, le salut vient de l’Éternel! Cela ne tombe-t-il pas sous le sens? Qui d’autre que notre Dieu peut perdre et sauver? Qui Lui forcera la main? Ne laissons pas nos cœurs s’endurcir par la séduction du péché. Il n’est aucun autre chemin qui mène à la vie que celui que le bon Berger nous fait emprunter. Ne Lui soyons pas rebelles. Au contraire, obéissons-Lui! Notre Dieu a parfaitement pourvu à tout ce qui était utile à notre félicité éternelle. N’est-ce pas suffisant? Oui, sans aucun doute!

Abandonnant tout appui mondain, et conscients de notre besoin vital d’un Sauveur, écrions-nous simplement: « Sauve-nous, Dieu de notre salut! » Comment ne répondrait-Il pas à cette prière? Son Fils n’a-t-Il pas déjà tout payé en offrant Sa vie? Oui, assurément! Approchons avec confiance. Le Christ a déclaré qu’Il ne mettrait dehors aucun de ceux qui viendraient à Lui. Qu’avons-nous besoin de plus? N’hésitons plus face à cette invitation si bienveillante!

Regardons vers notre Dieu et soyons sauvés!

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *