Select Page

Proverbes 4.11-12

Proverbes 4.11-12

Proverbes 4.11-12
Je t’ai enseigné le chemin de la sagesse, et je t’ai fait marcher dans les sentiers de la droiture. Quand tu marcheras, tes pas ne seront pas gênés, et quand tu courras, tu ne broncheras point.

Indiscutablement, qui garde la Parole de Dieu emprunte un sentier battu. Ceux-là n’ont pas à craindre d’achopper sur quoi que ce soit pendant qu’ils courent. Au contraire, leur pas est assuré, déterminé.

Nombreux sont les hommes qui cherchent la sagesse en ce monde, un maître à penser qui puisse leur garantir la stabilité et la paix. Or, de toute évidence, un aveugle ne peut conduire un autre aveugle. Malheureusement, tout deux finiront ensemble dans la fosse. Le constat est sans équivoque: la sagesse de ce siècle est terrestre, charnelle, diabolique. Elle ne conduit personne à la vie. Non, pour avancer sereinement, la sagesse d’en haut est requise, celle que Dieu a possédée dès le commencement. Quant à l’homme, il n’est que d’hier, il ne connaît que très peu de chose. Bien sûr, il ferait preuve d’une grande présomption celui qui s’estimerait capable de diriger soi-même ses pas sans s’égarer. Pourtant, force est de constater que cette opinion est largement répandue!

Maintenant, il est possible d’emprunter le chemin de la sagesse, de fouler le sentier de la droiture. Oui, il existe véritablement et même, il porte un Nom: Jésus-Christ. Manifestement, ce Nom est clivant, sujet à d’innombrables disputes. Seulement, personne ne peut rester insensible, neutre, indifférent vis-à-vis de Christ. À présent, l’heure est venue pour chacun de se positionner: obéir au Fils ou Lui résister. Il n’est pas d’échappatoire: l’homme est placé devant un carrefour, et il doit impérativement se décider. Naturellement, ce choix est grave, décisif pourrait-on dire! Ses conséquences ont une portée éternelle. Il distingue les enfants de paix des enfants de colère, ceux qui persévèrent dans la vérité de ceux qui se complaisent dans l’erreur, ceux qui choisissent la vie de ceux qui ont préféré la mort. Le Christ l’a affirmé sans détour: « Je suis le Chemin, et la Vérité, et la Vie; nul ne vient au Père que par moi. »

Pour nous, ne tergiversons pas un seul instant de plus. Aujourd’hui, sans regret, il est grand temps d’abandonner le monde et ses nombreuses impasses. Regardons, jusqu’alors nous ne savions discerner notre droite de notre gauche, tout notre train n’était que folie. Tout peut changer, catégoriquement. Regardons, Dieu a donné un précieux Guide à l’humanité. Il suffit de Le suivre. Christ sera notre sagesse, nous ne chancellerons pas, jamais. Et pour cause, Il est la lumière qui éclaire tout homme. Soyons de ceux-là!

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *