Select Page

Michée 7.7

Michée 7.7

Michée 7.7
Mais moi, je regarderai vers l’Éternel, je m’attendrai au Dieu de mon salut; mon Dieu m’exaucera.

Sans doute le constatons-nous tous les jours: dans ce monde, tout doit aller vite. Le mot « attendre » ne semble pas faire partie de notre vocabulaire. Confronté à un problème, nous exigeons une solution immédiate. Tous les besoins doivent être satisfaits, et tout de suite! Nous devons nous rendre à l’évidence, ce n’est certes pas chose naturelle pour l’homme que d’être patient. Pourtant, faisons-nous bien en nous agitant ainsi de toutes parts? Non, naturellement. Nous nous épuisons sans aucun bénéfice. En définitive, force est de constater que nous ne sommes jamais contentés et ne trouvons aucun repos véritable.

Que faire alors? Rappelons-nous d’une chose, le salut vient de l’Éternel. Convaincus de ceci, cessons de nous éparpiller, par ci et par là. Cessons de prêter l’oreille aux discours contradictoires des hommes. Tout ce bruit et tout ce travail que nous nous donnons ne finiraient-ils pas par nous plonger dans le désespoir? Sans aucun doute, le soutien que procure le monde est comme un roseau qui transperce la main de celui qui s’y appuie. Plutôt, obéissons à l’exhortation des Écritures qui nous invitent à demeurer silencieux dans l’attente du secours de notre Dieu. Voici, Il n’est jamais en avance ni en retard mais Sa délivrance parait toujours à point nommé. Le Seigneur n’est-Il pas Maître des temps et des circonstances? N’en dispose-t-Il pas selon Son bon plaisir? Indéniablement! Réalisons-le, c’est au temps marqué que Jésus-Christ est mort pour des impies (ni avant ni après mais selon que le conseil de Dieu l’avait déterminé)!

Si nous savons ces choses, nous pouvons cheminer en paix indépendamment des circonstances, favorables ou non. Le monde s’agite? Les souffrances se font plus aiguës? Qu’importe, nous ne sommes pas seuls, nous ne sommes jamais abandonnés. Nul ne peut nous ravir cette précieuse assurance. Notre Dieu fait concourir toutes choses au bien de ceux qui L’aiment, de ceux qui sont appelés selon Son dessein arrêté. Au temps convenable, nous serons exaucés et secourus! Oui, nous regarderons vers l’Éternel, nous nous attendrons au Dieu de notre salut; notre Dieu nous exaucera.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *