Select Page

Luc 5.12-13

Luc 5.12-13

Luc 5.12-13
Comme il était dans une des villes de la Galilée, un homme tout couvert de lèpre, ayant vu Jésus, se jeta la face contre terre, et le pria, disant: Seigneur, si tu le veux, tu peux me nettoyer. Et Jésus étendit la main, le toucha et lui dit: Je le veux, sois nettoyé. Et au même instant la lèpre le quitta.

Ne pouvons-nous pas tous nous reconnaître lorsque nous lisons l’histoire de cet homme lépreux? Cette maladie mutile la personne qui en est atteinte au point de la rendre méconnaissable. Certes, nous ne sommes probablement pas atteints physiquement par ce fléau. Toutefois, n’est-ce pas ainsi qu’agit le péché en nous? L’humanité tout entière n’est-elle pas déformée à cause de ce poison mortel? Au milieu de toute sa corruption, qui peut encore discerner que l’homme a été fait à l’image de Dieu? Où est l’homme parfait qui n’a pas été perverti par le péché? Nul besoin de chercher, il n’existe pas. Voici le témoignage des Écritures: « Car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu […]. » Peut-il y avoir déclaration plus limpide? La nature du cœur de l’homme est mauvaise dès sa jeunesse!

Que ferons-nous alors? Baisserons-nous les bras? Céderons-nous au désespoir? Non, au contraire, prenons courage! Il y a un remède au mal qui nous ronge! Il en existe un seul et unique, le précieux sang de Jésus-Christ! Le Fils de Dieu est le seul qui puisse nous purifier des tâches et des scories dont nos âmes ont été souillées à cause du péché. N’est-ce pas une Nouvelle extraordinaire? Nous n’avions que la mort pour perspective, mais Jésus a donné Sa vie pour nous! Nous mourrions dans nos péchés, mais Jésus a paru pour abolir le péché! Quelle grâce merveilleuse!

C’est pourquoi, si nous soupirons après la guérison de nos âmes, qu’attendons-nous encore? Approchons-nous humblement du Seigneur avec cette prière: « Si tu le veux, tu peux me nettoyer ». Il a promis qu’Il ne mettra pas dehors celui qui vient à Lui! Pourquoi nous priverions-nous plus longtemps de Sa grâce? Dès à présent, levons-nous et venons à Lui avec confiance. Sans l’ombre d’un doute, c’est Lui qui nous rendra libres!

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *