Select Page

La vie chrétienne, un combat acharné (2)

La vie chrétienne, un combat acharné (2)

Grain de sel

Ephésiens 6.13
C’est pourquoi prenez toutes les armes de Dieu, afin que vous puissiez résister dans le mauvais jour, et qu’ayant tout surmonté, vous demeuriez fermes.

«  … afin de pouvoir résister dans le mauvais jour… »

Ce passage nous prouve une fois de plus qu’il y aura certainement des mauvais jours. Parfois, la catastrophe nous frappe à l’improviste !
Pensons à Joseph et à la suite ininterrompue de « mauvais jours » qu’il a dû endurer.

D’abord, il a été vendu comme esclave par ses frères… qui ont même envisagé de le tuer ! Quelle terrible épreuve d’être trahi par ses frères (ou ses sœurs), d’être exclu, rejeté, banni !

Ensuite, il a été jeté en prison pour avoir résisté aux avances de la femme de Potiphar. N’est-il pas épouvantable d’être ainsi châtié pour avoir résisté vaillamment à la tentation ?

Et enfin, juste au moment où Joseph semblait être tiré d’affaires après avoir fait du bien à un autre prisonnier, ce dernier l’a oublié et Joseph a moisi en prison pendant deux années supplémentaires !

Nous subissons toutes sortes d’épreuves pendant notre existence, mais celles de Joseph ont été particulièrement douloureuses et injustes, semble-t-il.

Nous connaissons la fin de l’histoire, mais mettons-nous à sa place : le temps a dû lui sembler bien long pendant ces années de souffrances. Mais il a résisté, et Dieu l’a constamment béni dans l’adversité. Il fait penser à un phare battu par les flots furieux, mais qui tient bon et continue à briller au sein de la tempête, guidant les marins qui cherchent à rejoindre le port.

Oui, Joseph a tout enduré avec courage, et la délivrance de Dieu a été extraordinaire, au-delà de ses rêves les plus fous. Et notre Seigneur est toujours le même ! Si vous passez actuellement par un interminable tunnel de souffrance, pensez à Joseph et tenez bon ! Dieu peut vous sortir de votre terrible épreuve. Et de toute façon, il vous prépare une place auprès de lui, un bonheur tel que toutes vos afflictions vous sembleront dérisoires le jour où vous serez auprès de lui.

Seigneur, je suis terriblement éprouvé actuellement. Aide-moi à résister, à tenir ferme, à savoir que tu me prépares une merveilleuse délivrance et à ne pas perdre courage.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *