Select Page

Jérémie 5.22

Jérémie 5.22

Jérémie 5.22
Ne me craindrez-vous pas, dit l’Éternel, ne tremblerez-vous pas devant moi, qui ai posé le sable pour limite à la mer, borne éternelle qu’elle ne passera point? Ses vagues s’agitent, mais elles sont impuissantes; elles grondent, mais elles ne la passeront point.

La crainte de l’Éternel est le commencement de la sagesse. N’est-ce pas une évidence pour tous et pour toutes? Qui contestera avec le Souverain? Ne serait-ce pas faire preuve d’une audace folle? Sommes-nous plus forts que le Seigneur pour oser braver Son autorité? Souvenons-nous, Il a fondé la terre de toute ancienneté et les armées du ciel obéissent à Sa voix! Devant Lui, réalisons-le, nous sommes comme un rien. Devant Lui, tous les peuples sont comme un rien!

Que ferons-nous alors? Emprunterions-nous le même chemin que les hommes qui ne craignent pas Dieu et qui prétendent mener leur barque tout seuls? Certes, beaucoup empruntent cette voie. Néanmoins, à coup sûr, c’est ce sentier qui mène à la perdition! Pourrait-on vraiment éviter la fosse tout en méprisant la Parole de Dieu, tout en étant rebelle au Dieu Tout-Puissant? Si nous y réfléchissons, nous devons bien admettre que non, évidemment!

Par conséquent, pourquoi s’entêter à résister au Seigneur? Sans aucun doute, c’est une chose terrible que de tomber entre les mains du Dieu vivant. Pourtant, ce n’est absolument pas à la colère que Dieu destine les hommes, mais à la possession du salut par notre Seigneur Jésus-Christ! Assurément, c’est de bon droit que Dieu aurait pu condamner le monde à cause de ses nombreuses impiétés. C’est un fait! Toutefois, Il a plu à Dieu d’envoyer un Sauveur au monde. Il a donné Son Fils unique afin que le monde vive par Lui. N’est-ce pas tout à fait extraordinaire?

Sans l’ombre d’un doute, ce sont des pensées de paix et non d’adversité que l’Éternel forme sur nous. Croyons-le, Dieu est bon! Mépriserions-nous la grâce de Dieu? Laisserions-nous notre orgueil nous priver du bonheur de vivre dans la faveur de Dieu? Non, sûrement pas! Reconnaissons le droit de notre Dieu! Humilions-nous sous Sa puissante main! Rappelons-nous, qui craint Dieu sort de tout! Obéissons au Seigneur, et nous ne manquerons pas d’en faire l’expérience!

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *