Select Page

Jérémie 10.23-24

Jérémie 10.23-24

Jérémie 10.23-24
Éternel! je connais que la voie de l’homme ne dépend pas de lui, et qu’il n’est pas au pouvoir de l’homme qui marche, de bien diriger ses pas. O Éternel! châtie-moi, toutefois avec mesure; non pas en ta colère, de peur que tu ne me réduises à néant.

Dans son orgueil, l’homme forme des projets et pense en venir à bout. Il pense avoir le pouvoir de faire tout ce qu’il veut. Seulement, se souvient-il que son souffle est dans la main de Dieu? Se souvient-il que sa voie ne dépend pas de lui? Ou encore, se rappelle-t-il que l’homme ne peut rien recevoir si cela ne lui est donné d’en haut? Certes, nous devrions avant tout prendre conseil auprès du Seigneur. Sa volonté s’accomplit toujours. La Parole de Dieu ne reste jamais sans effet. Qui sait combien de déconvenues nous seraient épargnées si nous y étions toujours attentifs?

Toutefois, ceci ne signifie absolument pas que nous devrions renoncer à notre personnalité. Bien sûr, nous pouvons avoir des rêves! Bien sûr, nous pouvons avoir de l’ambition! Bien entendu! Les Écritures parlent ainsi: « Fais de l’Éternel tes délices, et il te donnera ce que ton cœur désire. » Nous lisons également: « Car l’Éternel Dieu est un soleil et un bouclier; l’Éternel donne la grâce et la gloire; il ne refuse aucun bien à ceux qui marchent dans l’intégrité. » N’est-ce pas extraordinaire?

Sans l’ombre d’un doute, notre Dieu nous connaît et a soin de nous. Dieu nous aime! Qui peut en douter? Néanmoins, il est une chose que nous ne devons jamais oublier: la souveraineté Lui appartient. Dieu seul fait ce qu’Il veut. Nos vies Lui appartiennent et Il a tous les droits sur elles. C’est pourquoi, quels que soient nos désirs, ils doivent nécessairement être soumis et subordonnés à Sa volonté. Notre Seigneur Jésus, le Fils de Dieu Lui-même, nous en a donné l’exemple. N’est-ce pas vrai?

Soyons-en certains, il n’y a rien qui soit meilleur que de faire la volonté de Dieu. Rien ne nous est plus profitable. Nous serons rassasiés, nous ne manquerons de rien et vivrons l’esprit contenté. Pourrions-nous vivre plus heureux?

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *