Select Page

Jacques 5.11

Jacques 5.11

Jacques 5.11
Voici, nous regardons comme heureux ceux qui ont souffert avec constance; vous avez entendu parler de la constance de Job, et vous connaissez la fin que le Seigneur lui accorda; car le Seigneur est plein de miséricorde et de compassion.

« Si Dieu est pour nous, qui sera contre nous? » Quelle pensée encourageante pour tous ceux et celles qui endurent l’adversité, n’est-ce pas? Non, la vie chrétienne n’est absolument pas un long fleuve tranquille. Rien n’est plus éloigné de la vérité. L’épreuve atteint tous les disciples du Seigneur. Tous ceux qui veulent vivre pieusement dans le Christ Jésus seront persécutés. Ne nous leurrons pas, personne n’y échappe!

Pourtant, perdrions-nous espoir pour autant? Non, évidemment! Nous savons que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, qui sont appelés selon Son propos arrêté. Si nous en sommes convaincus, qui nous privera de la joie que nous avons dans le Seigneur? Aucune circonstance extérieure ne pourra nous ébranler. Quel grand paradoxe! Nous pouvons souffrir de toutes sortes de maux et pourtant, notre joie demeure toujours intacte. Si notre homme extérieur se détruit, l’intérieur se renouvelle de jour en jour. Si nous vivons, nous vivons pour le Seigneur; et si nous mourons, nous mourons pour le Seigneur; soit donc que nous vivions, soit que nous mourions, nous sommes au Seigneur. Telle est notre glorieuse espérance.

Certes, notre cœur n’est pas dans les choses de ce monde. Il est tout à fait certain que notre trésor ne s’y trouve pas! La perspective en laquelle nous nous plaçons est éternelle, n’est-ce pas? Nous savons que notre pèlerinage sur terre ne durera que quelques jours. Si nous souffrons, gardons en mémoire que notre légère affliction du temps présent produit en nous le poids éternel d’une gloire souverainement excellente! Quelle consolation pour l’âme pieuse!

Peut-être lisez-vous ces lignes et êtes-vous surpris par ces déclarations? Comment peut-il en être ainsi vous interrogez-vous peut-être? « Viens et vois » pourrait-on vous répondre. Pourquoi ne pas prendre Dieu au mot et croire à Ses paroles comme le ferait un petit enfant? Le Seigneur Jésus accueille tous ceux qui viennent à Lui sans rejeter personne. Certainement, si vous vous confiez en Lui, vous goûterez à Sa paix, la véritable paix que le monde ne peut donner. Vous pouvez en être convaincus, la paix de Dieu qui surpasse toute connaissance sera votre partage dans le bon comme le mauvais jour!

Ne tardez plus, venez à Jésus!

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *