Sélectionner une page

Jacques 1.21

Jacques 1.21

Jacques 1.21
C’est pourquoi, vous dépouillant de toute souillure et des excès de la malice, recevez avec douceur la parole qui est plantée en vous, qui peut sauver vos âmes.

Les temps sont incontestablement difficiles, mauvais. La violence est partout, la confusion également. Oui, l’heure est grave, les ténèbres recouvrent toute la terre. La légèreté n’est vraiment plus de mise. C’est sûr, l’homme a plus que jamais besoin d’espoir, d’une ancre pour son âme troublée.

Aujourd’hui, le moment est venu de considérer l’Appel de grâce. Oui, Dieu a parlé de salut, de pardon, de miséricorde. Regardons, au milieu du monde perdu brille, encore et toujours, l’Évangile de la gloire de Christ. Si quelqu’un écoute, si quelqu’un reçoit avec douceur cette parole, elle peut véritablement sauver son âme. À présent, le Berger rassemble Ses brebis et leur fraie un chemin. Certes, il est resserré, mais bel et bien réel. Au cœur de la nuit, le troupeau emprunte un sentier lumineux.

Bien sûr, cela ne va pas sans douleur. La route est semée d’embûches, jonchée de toutes sortes de pièges. Evidemment, le peuple du Seigneur marche à contre-courant. Peu importe, l’espérance proposée aux fidèles vaut bien tous les sacrifices. Dorénavant, ceux-ci sont crucifiés au monde, tout comme le monde l’est aussi pour eux. En dépit des nombreuses tentations, plus question de satisfaire les convoitises de la chair. Au contraire, l’homme reçu en grâce ne cesse de se sanctifier, de se purifier. Maintenant, il travaille à se dépouiller de toute souillure et des excès de la malice. Après tout, la promesse du repos, de la gloire à venir, est infiniment plus précieuse que ne le sont les plaisirs coupables auxquels il s’adonnait autrefois.

Quant aux mauvaises nouvelles, rien n’a changé: elles continuent de pleuvoir. Seulement, fait notable, les bien-aimés ne les redoutent plus. Naturellement, ils n’y sont pas insensibles, mais elles n’ont plus d’empire sur eux. Quoi qu’il advienne, leur paix demeure: ils appartiennent au Seigneur Jésus. Désormais, au lieu de partager les angoisses des habitants de la terre, les rachetés partagent plutôt leur grande découverte, leur incomparable trésor. Devenus ambassadeurs pour Christ, ils entretiennent chaleureusement les perdus de l’Amour de Dieu. Sans se lasser, ils supplient leur prochain au Nom de Christ: « Soyez réconciliés avec Dieu! »

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *