Select Page

Hébreux 11.3

Hébreux 11.3

Hébreux 11.3
Par la foi, nous savons que le monde a été fait par la parole de Dieu; de sorte que les choses qui se voient, n’ont pas été faites de choses visibles.

Certes, les positions du peuple de Dieu sont bien singulières. Pour lui, la Parole de Dieu fait autorité. Invariablement, c’est elle qui dit vrai! Elle n’a pas à s’accommoder de la présumée science des hommes, jamais. Non, elle n’a, en aucun cas, à se mettre au diapason des « nouvelles découvertes de la science moderne »! Jugerions-nous les Écritures à la lumière de la science de l’homme? Ne serait-ce pas insensé? En réalité, ne serait-ce pas inverser tout à fait l’ordre des choses? Ne serait-il pas beaucoup plus judicieux de juger les avancées scientifiques à la lumière du témoignage des Écritures pour s’assurer de ne pas être dans l’erreur? Sans l’ombre d’un doute! Et pourtant, l’homme, qui n’est que d’hier, croit savoir quelque chose. Rempli de présomption et de suffisance, il a l’audace de remettre en question le témoignage divin à l’occasion de telle ou telle de ses soi-disant trouvailles.

Bien entendu, vivre par la foi, et garder simplement la Parole de Dieu, place celui qui s’engage dans cette voie dans une situation inconfortable. Constamment, telle personne est soumise aux diverses pressions et autres sollicitations du monde qui pousse, avec tant d’insistance, à embrasser sa philosophie. Cependant, est-ce étonnant? Le Seigneur Jésus n’a-t-Il pas dit des Siens: « Ils ne sont pas du monde, comme je ne suis pas du monde. » Indéniablement, il y a ici un combat à mener pour garder la foi! Ceci dit, quelle paix et quel repos pour qui reçoit la Parole de Dieu en la mêlant de foi. Son cœur n’est pas embarrassé, ni travaillé, par les questions qui minent le monde. D’où vient-on? Où allons-nous? Quelle est l’origine du monde? Le témoignage des Écritures à ce propos lui suffit, et son cœur ne s’alarme pas.

Désormais, troquerions-nous notre paix, notre repos, en échange des angoisses et de la perplexité que nous apporterait la prétendue connaissance de ce monde orgueilleux? Indiscutablement, nous serions hors du sens si nous agissions de la sorte. Dans Sa grâce, que Dieu nous garde de nous égarer, et qu’Il rende notre front semblable au diamant, plus dur que le roc, afin que nous ne craignions pas l’adversité qu’engendreront nos convictions au milieu du monde rebelle!

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *