Select Page

Matthieu 6.19-21

Matthieu 6.19-21

Matthieu 6.19-21
Ne vous amassez pas des trésors sur la terre, où les vers et la rouille gâtent tout, et où les larrons percent et dérobent; Mais amassez-vous des trésors dans le ciel, où les vers ni la rouille ne gâtent rien, et où les larrons ne percent ni ne dérobent point; Car où est votre trésor, là sera aussi votre cœur.

Les choses visibles sont pour un temps, mais les invisibles sont éternelles. Ne sont-ils pas nombreux ceux qui oublient cela? La convoitise des richesses n’a-t-elle pas gagné le cœur de plusieurs qui, par amour pour le siècle présent, abandonnent la foi et la perspective de la félicité éternelle? Bien sûr, il est plus simple de se fier aux choses que l’on voit puisqu’elles sont physiques et donc palpables. Pourtant, tout bien réfléchi, ce ne sont que des vanités. La Parole nous l’assure, le monde passe avec sa convoitise. À quoi bon posséder de belles maisons, de belles voitures, montres, ou tout autre bien, si finalement il faut perdre son âme? Cette question ne mérite-t-elle pas que l’on y réfléchisse avec le plus grand sérieux?

Sans doute, nous serions sages de toujours nous souvenir que nous repartirons de cette terre comme si nous y avons été introduits, nus. Assurément, ce qui a une réelle importance, ce qui nous rend réellement riches est de connaître le Seigneur Jésus. Soyons-en persuadés, toutes choses sont comme des ordures en comparaison de l’excellence de cette connaissance. Qui est riche sinon celui qui Le connait? Qui est riche sinon celui qui vit selon la piété en Jésus-Christ?

Peut-être quelqu’un s’interroge, se demandant en quoi consiste cette si grande prospérité? Pour réponse, nous citerons ce passage des Écritures: « Car autant qu’il y a de promesses de Dieu, elles sont, Oui en lui, et Amen en lui, à la gloire de Dieu par nous. » Certainement, si nous sommes trouvés en Jésus-Christ, bien qu’il ne paraisse pas encore, nous possédons toutes choses. Par Son Nom, nous obtenons la rémission des péchés et la paix avec Dieu. Par Son Nom, nous obtenons le salut et la vie éternelle. Certes, aujourd’hui, c’est en espérance que nous les savons nôtres. C’est bien là le propre de la foi. Elle est une ferme attente des choses qu’on espère, une démonstration de celles qu’on ne voit point. Aussi, par la grâce de Dieu, nous poursuivons ce combat avec persévérance. Si Dieu le permet, nous le soutiendrons jusqu’à obtenir l’effet de la promesse. Nous combattrons jusqu’à temps que ce qui n’était encore que foi et espérance, prenne corps. Alors, nous verrons ce que nous avons d’abord entendu et cru.

Indiscutablement, le juste vivra par la foi. Inutile de porter des regards envieux sur les richesses de ce monde: elles sont corrompues et trompeuses. Nous concernant, investissons pour le ciel, c’est le seul et unique placement à l’abri des voleurs, des dévaluations et des krachs boursiers!

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *