Select Page

Deux personnes que tout oppose

Éphésiens 2:8-9

Car vous êtes sauvés par la grâce, par le moyen de la foi; et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu; Ce n’est point par les œuvres, afin que personne ne se glorifie.

Au chapitre 7 de l’Évangile de Luc, Jésus entre en contact avec deux personnes que tout semble opposer.

Tout d’abord, un officier romain envoie des amis juifs le supplier de venir guérir son serviteur. Ils disent à Jésus: « Il mérite que tu lui accordes cela, car il aime notre nation et c’est lui qui a fait construire notre synagogue. »

Jésus ne répond rien… mais la Bible nous apprend que nous ne sommes pas sauvés par les œuvres, afin que personne ne puisse se vanter (Éphésiens 2.8). Es-tu « quelqu’un de bien »? Tout le monde dit-il du bien de toi? Tant mieux, mais sache que tu ne seras jamais assez bon pour mériter les bénédictions divines. Tu dois venir au pied de la croix et demander pardon pour tes péchés. Tu dois naître de nouveau!

Dans le même chapitre, une « femme pécheresse » vient se jeter aux pieds de Jésus en plein repas. Les convives sont scandalisés. Comment une telle femme peut-elle se permettre de perturber leur tranquillité?

Te sens-tu indigne de t’approcher de Jésus? Es-tu quelqu’un que les autres rejettent et méprisent?
Jésus, quant à lui, ne te rejettera pas. Si tu t’approches de lui, il te recevra à bras ouverts!

Toutefois, ces deux personnes que tout semble opposer ont un point commun: leur foi. En accourant vers le Maître, elles l’ont prouvé chacune à leur manière. Et Jésus, qui ne regarde pas à l’apparence, mais au cœur, les exauce. Le centenier reçoit la guérison de son serviteur, comme il l’a demandé. La femme pécheresse est pardonnée et même honorée pour sa foi et sa consécration. Et si tu t’approches de lui avec foi, qui que tu sois, il t’exaucera aussi!

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *