Sélectionner une page

1 Jean 1.9

1 Jean 1.9

1 Jean 1.9
Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité.

Evidemment, quiconque se réclame du Nom du Seigneur Jésus doit également marcher comme Lui-même a marché, c’est-à-dire, en toute pureté. Abandonnant impiétés et souillures, ceux-là sont invités maintenant à rechercher la sainteté dans toute leur conduite. L’objectif est limpide: ressembler toujours plus au Maître.

C’est vrai, le but à atteindre est clairement défini. Néanmoins, le sentier y aboutissant est loin d’être aisé à pratiquer, bien au contraire. Le peuple fidèle connaît fort bien qu’il ne s’agit pas d’une simple formalité. Christ les a avertis: étroite est la porte et resserré le chemin qui mènent à la vie. Naturellement, l’expérience prouve qu’Il dit vrai. Le monde est plongé dans le mal. Si un homme souhaite y vivre pieusement, celui-là doit manifestement s’attendre à souffrir persécution.

Dès lors, le croyant emprunte la douloureuse voie du renoncement à soi. Les tentations sont partout, le cœur est miné par toutes sortes de convoitises. Il s’en aperçoit: la chair est faible, elle fait continuellement la guerre à l’âme. Toutefois, par la foi, le bien-aimé se proclame mort au péché, mais vivant à Dieu en Jésus-Christ son Seigneur. Ici est le secret de sa victoire, de son triomphe sur l’adversité. Le racheté ne vit plus, Christ est Celui qui vit à présent. Le combat n’en reste pas moins rude, fatigant, épuisant même. Aussi, nul ne peut raisonnablement s’estimer à l’abri d’une chute. Après tout, l’esprit est bien disposé mais la chair est faible.

Aujourd’hui, si quelqu’un tombe, qu’il ne perde pourtant pas espoir. Il est toujours temps de regarder au Seigneur, de reprendre courage, et de se relever. Les provisions de Sa grâce seraient-elles épuisées en ces derniers temps? Sa grâce ne serait-elle plus suffisante? Absolument pas! Le Christ est fidèle et juste pour pardonner toutes iniquités pour peu que le coupable les Lui confesse. Le Seigneur sonde les cœurs et en connaît parfaitement les motivations. Aussi, sans l’ombre d’un doute, qui se repent sincèrement ne manquera pas d’obtenir miséricorde et d’être consolé.

Le moment est désormais venu de reprendre la route. Pour sûr, elle sera jalonnée d’angoisses et d’afflictions. Qu’importe, ayons bon courage, Christ a vaincu le monde!

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *