Select Page

Psaumes 128.1-3

Psaumes 128.1-3

Psaumes 128.1-3
Cantique de Maaloth. Heureux l’homme qui craint l’Éternel, et marche dans ses voies! Car tu mangeras du travail de tes mains, tu seras bienheureux et tu prospéreras. Ta femme sera dans ta maison comme une vigne abondante en fruits, et tes enfants comme des plants d’olivier autour de ta table.

Le commencement de la sagesse, c’est la crainte de l’Éternel. Si un homme est agréable à Dieu, qu’a-t-il à redouter? Sa paix n’est-elle pas comme un fleuve? En temps de repos comme en temps d’adversité, ne reste-t-il pas toujours serein? Dans le bon jour, il peut bénir le Seigneur pour tous Ses bienfaits et ses libéralités. Dans le mauvais jour, il peut bénir le Seigneur pour Sa fidélité et trouver en Lui un parfait refuge pour traverser la tempête. N’est-ce pas formidable? Non, les épreuves et les douleurs de cette vie ne sont pas épargnées à l’homme, et la femme, qui craignent Dieu. Non, pas du tout! Cependant, une chose est sûre, leur pied ne chancellera pas! Le Rocher sur lequel ils s’appuient est insubmersible.

Que ferons-nous alors? Une chose, rechercher quelle est la volonté de Dieu pour nous y soumettre promptement! Nous ne sommes pas laissés ignorants à ce sujet, loin de là! Voici ce que Dieu attend de nous, c’est que nous croyions en Son Fils qu’Il a donné par amour pour le monde, ni plus ni moins! Doutons-nous que telle soit la volonté de Dieu? Voici ce qu’Il a déclaré aux hommes concernant Son Fils: « Ecoutez-Le. » Pouvait-Il être plus clair? Jésus-Christ est Son Envoyé. Il est Celui en qui le Père prend plaisir.

Ne nous séduisons pas nous-mêmes, en dehors du Seigneur Jésus, nous ne pouvons obtenir la faveur de Dieu. Comment pourrions-nous prétendre craindre Dieu tout en refusant d’obéir à Celui qui est issu de Lui? Les Écritures sont sans équivoque à ce propos: « Quiconque transgresse la doctrine de Jésus-Christ et ne lui demeure point fidèle, n’a point Dieu: celui qui demeure en la doctrine de Christ, a le Père et le Fils. » Par conséquent, nous qui désirons goûter à la paix et au repos, ne tardons plus! Humilions-nous sous la puissante main de Dieu et suivons fidèlement le bon Berger! À n’en pas douter, nous serons heureux et nos âmes seront en prospérité!

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *