Select Page

Proverbes 23.4-5

Proverbes 23.4-5

Proverbes 23.4-5
Ne te fatigue pas à t’enrichir; n’y applique pas ton esprit. Pourquoi jeter les yeux sur des biens qui bientôt ne seront plus? Car certainement ils se feront des ailes, comme l’aigle qui s’envole vers les cieux.

Vanité des vanités, tout est vanité et rongement d’esprit. Beaucoup s’obstinent pourtant à convoiter toujours plus de biens et, à vrai dire, leurs yeux n’en sont jamais rassasiés. À quoi bon? Notre vie n’est qu’une vapeur qui parait pour un peu de temps. L’instant d’après, elle ne se trouve plus, elle s’est évanouie. À présent, quel avantage possède celui qui a engrangé des provisions sans nombre? Maintenant, où est le salaire de celui qui s’est livré au travail à corps perdu? Non, nos montagnes d’or ni nos coussins d’argent ne peuvent nous rendre heureux. En définitive, qui court après l’appât du gain court après sa propre perte.

Réalisons-le, les richesses de ce monde ne peuvent nous abriter. Sans doute, l’homme qui se confie en elles se trompe lui-même. Prêtons l’oreille à ceci, nos âmes ne peuvent être rachetés par des choses périssables. Inutile par conséquent de se fatiguer à s’enrichir. C’est une évidence, nous n’avons rien apporté sur terre, de même nous repartirons sans rien en prendre.

Bien entendu, il est heureux d’avoir un bon travail, d’avoir de quoi subvenir à ses besoins et à ceux de ses proches ou encore d’avoir de belles perspectives de carrière. Seulement, veillons soigneusement à ce que nos cœurs ne s’attachent pas à ces choses. Prenons garde à ce que notre bonheur n’en dépende pas. Autrement, jamais nous ne trouverons le contentement.

Nous sommes prévenus, n’empruntons donc pas le chemin large puisqu’il mène ceux qui le choisissent à une impasse. Épargnons-nous cette épouvantable déconvenue! Le Christ a affirmé que là où est notre trésor là aussi sera notre cœur. Indéniablement, Christ Lui-même est notre trésor. L’avons-nous remarqué, dès lors que nous avons porté nos regards sur Lui, tout ce qui autrefois brillait d’un si grand éclat à nos yeux a pâli tout à coup et nous est devenu comme de la boue. Oui, sans conteste, nous avons tout pleinement en notre Seigneur Jésus! En Lui, nous trouvons véritablement le contentement et le rassasiement.

C’est pourquoi, continuons de chercher les choses d’en haut, où Christ est assis à la droite de Dieu. Ce faisant, certainement, notre paix et notre joie seront durables. Et pour cause, la source qui en découle ne tarira jamais!

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *