Select Page

Parole de Jésus sur la croix (1)

Parole de Jésus sur la croix (1)

Grain de sel

Luc 23.34

Mais Jésus disait: Père, pardonne-leur, car ils ne savent ce qu’ils font. Puis se partageant ses vêtements, ils les tirèrent au sort.

Première parole de Jésus sur la croix: le pardon

« Père, pardonne-leur, car ils ne savent pas ce qu’ils font. » (Luc 23.34)

Lorsque le Seigneur Jésus-Christ fut mené devant les tribunaux, il ne répondit rien aux fausses accusations dont on l’accablait.

Le prophète Ésaïe avait dit de lui: « Pareil à un agneau qu’on mène à l’abattoir, à une brebis muette devant ceux qui la tondent, il n’a pas ouvert la bouche » (Ésaïe 53.7).

Mais quand il a été cloué sur la croix, il a prononcé sept paroles sublimes dignes d’être méditées.

La première fut une supplication qu’il adressa à son Père pour le pardon de ses bourreaux. Le premier besoin de tout être humain, c’est d’être pardonné pour être sauvé de l’enfer. Alors que Jésus subit des souffrances atroces de la part de ceux qu’il était venu sauver de l’enfer, il ne pense pas à lui-même, mais il implore pour eux le pardon. Quel amour!

Il avait dit durant sa vie: « Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous font du tort et qui vous persécutent » (Matthieu 5.44). Non seulement il enseignait ces choses, mais il les pratiquait. Il a aimé ses ennemis, il a fait du bien à ceux qui le haïssaient.

Sa prière a-t-elle été exaucée? Il ne pouvait en être autrement. Déjà, le brigand repentant crucifié à côté de lui et qui l’avait injurié auparavant a été pardonné. Depuis la mort de Jésus, des multitudes de pécheurs reçoivent le pardon de Dieu, en vertu du sacrifice de Christ.

C’est une grâce qui nous remplit d’adoration et de reconnaissance, puisque c’est à elle que nous devons le salut.

Nous qui avons reçu le pardon, suivons l’exemple de notre Seigneur: pardonnons à ceux qui nous font du tort, à nous ou à nos proches. Intercédons pour les membres de notre famille, nos amis, les pécheurs qui nous entourent afin qu’ils reçoivent le pardon de leurs péchés: c’est une grâce irremplaçable. Le pardon de nos péchés est la priorité des priorités.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *