Select Page

Les prières d’une grand-mère sont efficaces !

Les prières d’une grand-mère sont efficaces !

J’ai toujours cherché le Seigneur, mais dans l’église traditionnelle où j’ai grandi, on ne lisait que des passages de l’Évangile. Je ne connaissais pas du tout l’Ancien Testament et très mal le Nouveau.

Toutefois, j’ai eu la chance d’être tendrement aimée par ma grand-mère maternelle. Elle avait eu une fille – ma mère – après six garçons, et elle l’avait tellement attendue qu’elle l’avait beaucoup chérie. Puis elle avait reporté cet amour sur moi, la fille de sa précieuse fille ! Elle me prenait chez elle en vacances et elle m’aimait inconditionnellement. Ma grand-mère lisait la Bible avec une grande foi et priait fidèlement tous les matins pour chaque membre de sa famille, et de nombreuses années plus tard, je peux dire que ses prières ont été exaucées !
Mais mon église ne m’apportait pas ce que je recherchais, et je priais le Seigneur : « Si ce qu’on dit est vrai, il faut que tu te révèles à moi ! »

À partir de quatorze ou quinze ans, j’ai très souvent demandé à Dieu de me donner un mari et des enfants, et à 19 ans, j’ai rencontré Christophe. Comme je le lui demandais, mon fiancé a accepté d’attendre notre mariage pour que nous vivions ensemble. Peu après, ma tante a parlé à ma mère des réunions des « Hommes d’affaires du Plein Évangile » et nous y sommes tous allés en famille ! Les témoignages étaient bouleversants et nous avons commencé à chercher une église… Après quelques déboires, ma mère et moi, chacune de notre côté, avons entendu parler d’une église évangélique la même semaine par des moyens différents : une publicité dans un journal pour maman, un stand chrétien sur la place d’un marché pour moi ! Le dimanche, nous y sommes allées ensemble, convaincues que Dieu nous montrait la voie, et nous avons immédiatement senti que c’était notre place ! Nous nous sommes engagées pour le Seigneur et nous nous sommes fait baptiser. Peu après, mon père et mes deux frères nous ont rejointes !

Toutefois, peu à peu, je me suis refroidie jusqu’au jour où je ne suis plus du tout allée à l’église. Mais ce départ ne m’apportait aucune joie, et chaque jour, le Saint-Esprit rappelait à mon cœur l’engagement que j’avais pris. J’ai ensuite connu maintes difficultés. J’ai été licenciée, j’ai souffert de migraines et des tensions sont apparues dans notre couple. Ma mère disait : « La seule solution, c’est que tu reviennes au Seigneur ! » J’ai lutté (car ce n’est pas une démarche facile !), puis j’ai fini par revenir une fois à l’église, mais je suis repartie avant la fin ! J’ai appris que le dimanche précédent, maman avait demandé à l’église de prier pour que je fasse cette démarche. Après ce premier pas hésitant, j’y suis retournée fidèlement, et depuis, je suis restée attachée au Seigneur et je ne désire plus qu’une chose : le servir ! Je vois sa main constamment dans ma vie. Il bénit mon foyer et mes deux enfants, et récemment, lors du brusque décès de mon père il m’a consolée. Que son nom soit béni !

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *