Select Page

Psaumes 25.14-15

Psaumes 25.14-15

Psaumes 25.14-15
Le secret de l’Éternel est pour ceux qui le craignent, et il leur fera connaître son alliance. Mes yeux regardent sans cesse vers l’Éternel; car il fera sortir mes pieds du filet.

Le monde est tumultueux, évidemment. C’est vrai, il s’y trouve tant de douleurs, tant de combats à livrer, tant de travail à fournir. Devant cette effroyable montagne, rien d’étonnant à ce que le cœur se fonde, à ce que les forces fassent défaut. Découragé, voici que l’homme vacille et, d’un moment à l’autre, se retrouve au fond du gouffre. De surcroît, tout bien réfléchi, à quoi bon toute cette fatigue? Après tout, pourquoi lutter et se battre si âprement? Ici-bas, tout est vanité, quoi que quelqu’un fasse ou dise, la mort est toujours au bout du chemin.

Sans doute, beaucoup donneraient tout pour s’offrir une autre perspective, une heureuse espérance. Indiscutablement, ils sont nombreux les affligés qui cherchent, coûte que coûte, du repos pour leur âme. Leur quête d’un rocher solide, d’un lieu calme au milieu de la tempête, les occupent continuellement. Seulement, cet endroit existe-t-il vraiment? N’est-ce pas courir naïvement après une chimère? Eh bien non, pas du tout!

Cependant, cette attente ne peut être satisfaite qu’en levant ses yeux au ciel. Oui, il faut regarder plus haut, bien plus haut! La Bible l’affirme: le secret de l’Éternel est pour ceux qui Le craignent, et Il leur fera connaître Son alliance. Sans conteste, ceux qui la connaissent marchent sereins. Éprouvés, les fidèles le sont, naturellement. Néanmoins, ces paroles du Seigneur Jésus ne cessent de faire écho: « […] Vous aurez des afflictions dans le monde; mais prenez courage, j’ai vaincu le monde. » En somme, les soucis du présent siècle ne sont qu’autant d’occasions pour les rachetés d’expérimenter la fidélité de leur précieux Sauveur. Sans jamais y manquer, Il assure la sécurité de Son peuple de bout en bout du périple.

Qui plus est, tout ceci ne revêt qu’un caractère temporaire. Maintenant, les bien-aimés sont en pèlerinage, étrangers et voyageurs dans une patrie qui n’est pas la leur. Pour l’heure, sous la conduite de leur Guide, ils traversent un désert, aride et hostile. Mais, bientôt, même très bientôt, tout sera terminé: ils arriveront chez eux. En attendant, la promesse du repos éternel, de la vie éternelle, les soutient efficacement. Christ est leur vie et déjà, par la foi, ils discernent la gloire à venir. Déjà, l’horizon bleu azur se laisse entrevoir.

Quant à nous, qu’attendons-nous? Joignons-nous à eux, écoutons ce sage conseil: « Vous tous les bouts de la terre, regardez vers moi, et soyez sauvés […]. »

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *