Sélectionner une page

La prière triomphante!

Genèse 32.26

Et cet homme lui dit: Laisse-moi aller, car l’aurore est levée. Mais il dit: Je ne te laisserai point aller, que tu ne m’aies béni.

Cette nuit-là, Jacob est seul et en situation périlleuse. Le lendemain, il va rencontrer son frère qu’il a berné jadis et qui risque de vouloir se venger. Alors, un homme mystérieux – en fait, le Seigneur lui-même – lutte avec lui jusqu’à l’aube. Au moment où il va partir, Jacob insiste: « Je ne te laisserai pas partir avant que tu ne m’aies béni. » Sa ténacité sera payante: désormais, il ne sera plus appelé Jacob (« usurpateur ») mais Israël (« celui qui lutte ou persévère avec Dieu »). Il ne sera plus jamais le même: son ancienne personnalité trompeuse et hypocrite fait place à une nouvelle nature d’authentique homme de Dieu.

Cet épisode nous apprend que la prière est un combat et que si nous sommes tenaces, elle nous changera pour toujours.

Passons ensuite à un épisode du Nouveau Testament: une femme cananéenne implore Jésus de guérir sa fille cruellement tourmentée par un démon. Mais Jésus ne répond rien! Les disciples lui conseillent de renvoyer la femme. Jésus fait alors cette remarque qui peut nous étonner: « Je n’ai été envoyé qu’aux brebis perdues de la maison d’Israël » (Matthieu 15.24). Il veut tester la foi de celle qui s’adresse ainsi à lui! Cette femme se décourage-t-elle? Pas du tout! Elle se prosterne aux pieds du Seigneur et insiste: « Les petits chiens mangent les miettes qui tombent de la table de leur maître! » Humblement, elle se ravale au rang d’un chien, elle est prête à ramasser des miettes… Sa persévérance et son humilité touchent le cœur du Seigneur et elle est bénie: non seulement sa fille est guérie, mais Jésus fait l’éloge de sa foi, un hommage qui reste gravé pour toujours dans la Parole de Dieu.

Cette histoire nous montre que Jésus ne reste JAMAIS insensible à la foi et à l’humilité. Celles-ci triomphent de tous les obstacles!

La Parole de Dieu est remplie d’histoires d’hommes et de femmes qui ont persévéré et triomphé des obstacles. Tous ont été bénis, car notre Seigneur n’a pas de plus grand plaisir que d’exaucer ceux qui s’approchent de lui avec foi et humilité. C’est notre bon Père céleste. Il ne nous laissera pas repartir les mains vides!

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *