Select Page

Le défi

Romains 8.37
Au contraire, dans toutes ces choses nous sommes plus que vainqueurs, par celui qui nous a aimés.

De nos jours, le monde est placé devant beaucoup de défis : celui du chômage qui plonge les hommes et les femmes dans le désarroi, celui de l’écologie qui menace notre planète, celui du terrorisme qui peut frapper n’importe qui, à n’importe quel moment et bien d’autres encore.

Le chrétien aussi se trouve devant des défis à relever, celui de l’épreuve, parfois très dure à surmonter.
Job, sans en être conscient, était l’objet d’un défi lancé à Dieu par Satan.
Mais il va relever le défi :

« … L’Éternel a donné, l’Éternel a ôté, que le nom de l’Éternel soit béni. » (Job 1:21)

« Nous recevons de Dieu le bien et nous ne recevrions pas le mal! » (Job 2:10)

Au plus profond de sa détresse, il entrevoit la délivrance.

« Mais je sais que mon Rédempteur est vivant et qu’il se lèvera le dernier sur la terre. Quand ma peau sera détruite, il se lèvera; quand je n’aura plus de chair, je verrai Dieu. Je le verrai, et il me sera favorable; mes yeux le verront, et non ceux d’un autre ; mon âme languit d’attente au-dedans de moi. » (Job 19:25-27)

Et la délivrance arrive.
Il retrouve ses biens, ses enfants, sa santé.
Il mourra rassasié de jours.

C’est ainsi que le Seigneur nous promet la victoire dans toutes nos épreuves: « Mais dans toutes ces choses nous sommes plus que vainqueurs par celui qui nous a aimés. » (Romains 8:37)

Le chrétien est aussi confronté aux puissances ténébreuses et à l’iniquité grandissante. Mais il se rappelle des promesses de Jésus: « Je vous ai donné le pouvoir de marcher sur les serpents et les scorpions, et sur toute la puissance de l’ennemi et rien ne pourra vous nuire.» (Luc 10:19).

Il dispose de la puissance du Saint-Esprit et de la Parole de Dieu pour le rendre vainqueur de la puissance et de la séduction du péché.

Il y a aussi le défi de la conversion des nôtres à relever, le réveil de notre pays de France. Mais nous avons le pouvoir de la persévérance dans la prière pour triompher de la rébellion des coeurs.

David ne s’est pas laissé impressionner par le géant Goliath. Sa foi était en l’Éternel.

« Aujourd’hui l’Éternel te livrera entre mes mains, je t’abattrai et je te couperai la tête; aujourd’hui je donnerai les cadavres du camp des Philistins aux oiseaux du ciel et aux animaux de la terre. Et toute la terre saura qu’Israël a un Dieu. » (1 Samuel 17:46).

Gardons nos regards sur Jésus et avec courage, relevons nos défis!

1 commentaire

  1. Je béni le seigneur pour sa parole .
    Merci de nous la transmettre.
    Dieu vous bénisse.
    Freddy-pieters@hotmail.be

    Réponse

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *