Select Page

Amos 4.13

Amos 4.13

Amos 4.13
Car voici celui qui a formé les montagnes, et créé le vent, et qui révèle à l’homme quelle est sa pensée; qui fait l’aube et l’obscurité, et qui marche sur les hauteurs de la terre; son nom est l’Éternel, le Dieu des armées.

Qui est l’homme qui trompera Dieu? Voici, Il aperçoit de loin sa pensée. L’issue d’un tel dessein ne fait guère de doute. Certes, il faut être totalement fou et inconscient pour l’entreprendre. Personne ne peut cacher quoi que ce soit, toutes choses sont nues et entièrement découvertes devant Lui. C’est pourquoi, épargnons-nous une perte inutile à la fois de temps et d’énergie. Porter un masque ne nous profitera jamais. Peut-être les hommes seront-ils dupes et ne s’apercevront pas de la supercherie, mais quant à Dieu, c’est peine perdue. Celui qui forme l’œil ne verra-t-Il pas? Celui qui plante l’oreille n’entendra-t-Il pas?

Il est bien vrai que nous sommes pécheurs et que nos œuvres sont honteuses. Cependant, la bonne attitude n’est certes pas de le cacher et encore moins de le nier. En réalité, nous ne faisons qu’ajouter péché sur péché en prétendant être ce que nous ne sommes pas. Le fait est évident, Dieu sait déjà tout. Ceci étant entendu, que reste-t-il à faire à présent? Reconnaître notre état et venir humblement au Seigneur. Il n’ignore pas que nous sommes misérables, pauvres, aveugles et nus. Néanmoins, c’est ainsi qu’Il nous appelle.

Maintenant, il n’est plus question de se cacher, il nous faut venir tels que nous sommes. Oui, nous sommes indigents! Oui, nous sommes indignes! Soyons-en sûrs, Dieu aime l’homme et désire lui faire grâce. Seulement, qui n’en ressent pas la nécessité ne peut la désirer. Qui s’estime fort et plein de forces ne peut soupirer après le repos et la délivrance. Par conséquent, à moins que quelqu’un soit conscient de son dénuement, il ne peut découvrir les richesses qui ne se trouvent qu’en notre Seigneur Jésus. Telle personne compte pour rien que Dieu soit miséricordieux et qu’Il pardonne abondamment. Ainsi, le cœur endurci, elle demeure aveugle et ne peut entrer dans le grand salut que Dieu a préparé pour les Siens. L’Évangile de Christ ne lui resplendit pas. Ces paroles qui pourtant sont esprit et vie ne produisent aucun effet sur son cœur. Quel grand malheur!

Quant à nous, cette déception peut nous être évitée. Apprenons-le, Dieu aime la vérité dans le cœur de l’homme. Aussi, ne nous abusons pas, soyons vrais et honnêtes devant le Seigneur. Confessons-Lui ce que nous sommes sans rien cacher. Indéniablement, telle est la meilleure démarche que nous puissions adopter. N’ayons crainte, le Seigneur ne nous abandonnera pas. Il est bon et Ses compassions sont en grand nombre. Il saura nous faire emprunter le sentier étroit qui mène au salut et à la félicité éternelle!

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *